Ancien coéquipier de Jordan chez les Bulls, Horace Grant s’est confié sur le documentaire The Last Dance. Pour lui, 90% de la série n’est que mensonge…

Une grande partie de la série The Last Dance, produite pas Jordan, ne serait que mensonge ! C’est en tout cas ce qu’affirme Horace Grant, ancien coéquipier de Michael Jordan. Dans une interview pour la radio de Chicago ESPN 1000, l’ancien basketteur (accompagné de Ron Harper et Bill Cartwright) a critiqué le documentaire sur la légende de NBA, diffusé sur Netflix chaque dimanche en France. “ Je dirais que c’était divertissant, mais nous savons, nous les coéquipiers qui étions là, qu’à peu près 90 % de ce qui y est raconté est bidon par rapport à la réalité, a déclaré l’ancien joueur des Bulls. Ce dernier affirme également que le rapport entre MJ et ses coéquipiers dans le reportage était bien différent dans la réalité… “Ce n’est pas ce qu’il s’est passé, parce que beaucoup de choses que Jordan a dites à certains de ses coéquipiers ont résulté de réponses à son encontre. Mais tout cela a été en quelque sorte coupé au montage du documentaire, si vous voulez appeler cela un documentaire. The Last Dance voudrait selon Horace Grant glorifier Michael Jordan en déformant la réalité…

Horace Grant Michael Jordan
Michael Jordan et Horace Grant
À LIRE AUSSI: The Last Dance : ESPN va diffuser un épisode bonus

Un message pour Michael Jordan

Grant est également revenu sur les accusations, émises par Jordan, selon lequel il serait l’une des sources qui a permis d’écrire le livre The Jordan Rules, un bouquin dans lequel le journaliste (et ami de Grant) Sam Smith raconte la saison 1990-1991 des Bulls de l’intérieur. Cette analyse avait fait grincer les dents de Jordan du fait qu’elle affirmait que ce dernier avait été une source de conflits avec ses coéquipiers dans le vestiaire. L’ancien ailier des Bulls a alors adressé un message à la légende du basket : “Mensonge, mensonge, mensonge… Si MJ m’en veut, réglons ça comme des hommes. Parlons-en ou réglons ça autrement. Mais encore et encore, il sort ce truc mensonger en disant que j’étais la source. Grant a alors affirmé qu’il tiendrait tête à son ex coéquipier qu’il raconte avoir martyriser les plus jeunes de l’équipe :Il pensait qu’il pouvait me dominer, mais il s’est trompé. Parce que chaque fois qu’il s’est approché de moi, je suis allé à sa rencontre tout de suite. Mais s’agissant de Will Perdue, Steve Kerr et du jeune Scott Burrell, c’était navrant de voir un leader s’en prendre à eux comme ça” Le joueur semble définitivement tenir de nombreuses rencunes envers son ancien partenaire…