Félicitée par ses fans, mais écharpée par ses détracteurs, Lana Del Rey dit tout ce qu’elle pense dans ce texte posté ce 21 mai…

Lana Del Rey a déclenché un raz-de-marée, après avoir publié un long texte sur Instagram. La chanteuse américaine est toujours très en vogue alors que son album Norman Fucking Rockwell! est paru en 2019, et a été acclamé par la critique ainsi que le public. La chanteuse a aujourd’hui des choses sur le cœur à faire sortir…

Lana Del Rey – Norman Fucking Rockwell! :

Lana Del Rey dit tout

La new-yorkaise avait donc des choses à dire ce 21 mai 2020. Une mise au point sur les critiques qu’elle a pu entendre sur ses chansons, sur le féminisme mais aussi sur les chanteuses actuelles N°1 comme Doja Cat, Nicki Minaj, Beyoncé et d’autres. La jeune femme en a marre des critiques et demande à ce qu’on la laisse chanter en paix. “J’en ai marre des autrices et des chanteuses alternatives qui disent que je rends glamour la maltraitance, alors qu’en réalité je suis juste une personne glamour qui chante sur les réalités de ce que nous voyons tous, c’est-à-dire les relations émotionnellement abusives répandues à travers le monde,” s’agace l’artiste.

texte lana del rey

Lana Del Rey a été critiquée pour ce qu’elle raconte dans ses chansons, comme ses relations sentimentales passées. Les féministes pensent qu’elle fait revenir la cause des femmes à des années en arrière. “Lorsque j’exprimais la moindre note de tristesse dans mes 2 premiers albums, j’étais jugée de façon complètement hystérique comme si nous étions dans les années 1920”, explique-t-elle. Par la même occasion, elle se pose la question si il n’y a pas une place pour des femmes comme elle, dans le féminisme.

 

texte lana del rey

À LIRE AUSSI: Doja Cat ne montrera pas ses seins, même si elle est N°1 aux Etats-Unis ! [Vidéo]

Nicki Minaj et Beyoncé dans le lot

Mais ce qui a retenu l’attention, c’est bien le 1er paragraphe de ce discours. “Maintenant que Doja Cat, Ariana Grande, Cardi B, Kehlani, Nicki Minaj et Beyoncé ont été N°1 avec des chansons qui parlent d’être sexy, nue, de coucher, de tromper – est-ce que je peux revenir chanter sur le fait d’être représentée, de se sentir belle en étant amoureuse, même si la relation n’est pas parfaite, de danser pour de l’argent – ou ce que je veux, sans être crucifiée ou que l’on dise que je rends glamour les abus de violences ?” se demande-t-elle. Elle ne voit pas pourquoi elle serait critiquée alors que ses homologues façonnent une autre image de la femme, plus sulfureuse. Reste à savoir si les artistes féminines mentionnées vont réagir ou si elles comprennent ses interrogations. Lana Del Rey profite de ce long texte pour dévoiler la date de sortie de son prochain album. Ce sera le 5 septembre.