Le rappeur new-yorkais Sheck Wes a été arrêté ce mercredi par la police en possession d’armes et de drogues. Inculpé, il a néanmoins été libéré ce jeudi avant son procès qui devrait se dérouler en août.

En pleine préparation de son nouveau projet Hell To Paradise attendu dans les prochains mois, Sheck Wes va également devoir se préparer à se défendre devant la justice. TMZ a en effet révélé l’arrestation du rappeur new-yorkais ce mercredi soir par le NYPD, alors qu’il se trouvait au volant de sa Lamborghini. Tandis que les forces de l’ordre lui reprochaient la teinte trop foncée de ses fenêtres, Sheck Wes va être fouillé après n’avoir pas pu présenter son permis de conduire. Un pistolet 9mm Smith & Wesson chargé ainsi que plusieurs grammes de marijuana vont alors être retrouvés sur le rappeur et dans son véhicule, conduisant à son interpellation et son placement en garde-à-vue.

Son procès en août

Après une nuit en cellule, Sheck Wes a pu retrouver la liberté ce jeudi matin suite à l’intervention de son avocat et sans versement d’une caution. Néanmoins, l’artiste de 21 ans n’est pas tiré d’affaire puisque le juge en charge de son dossier l’a inculpé pour possession illégale d’arme et de drogues, ainsi que pour la conduite sans permis de conduire. Son avocat, Scott Leemon, a confirmé à TMZ que son procès était programmé au mois d’août, si les conditions le permettent : “Ce matin, le juge Moyne de la Court Criminelle de Manhattan a accepté la libération de Sheck Wes, sans caution. Son cas a été ajourné au mois d’Août. Durant cette période, nous allons conduire nos propres investigations sur les charges retenues”. Bref, le protégé de Kanye West va sans doute devoir se faire discret s’il veut éviter une peine de prison…