Netflix a révélé ce mercredi 20 mai les 1ers résultats d’audience de la série-documentaire The Last Dance aux Etats-Unis.

Phénomène mondial, la dernière création d’ESPN et de Netflix, la série-documentaire The Last Dance consacrée à Michael Jordan, s’est évidemment révélé être un carton d’audience. La chaîne sportive américaine a ainsi annoncé, à l’issue des 2 derniers épisodes diffusés ce dimanche soir, avoir établi son record d’audience pour le genre avec près de 5,6 millions de téléspectateurs présents à chaque épisode. Une réussite qui implique évidemment plusieurs nouveaux projets qui fleurissent de toute part et sont consacrés à des basketteurs, de Kobe Bryant à Magic Johnson en passant par Tony Parker.

À LIRE AUSSI: The Last Dance : ESPN va diffuser un épisode bonus

Et l’engouement des boîtes de production ne redescendra sans doute pas en découvrant les premiers résultats d’audiences de Netflix avec The Last Dance. La plateforme de streaming américaine a ainsi affirmé à travers un tweet avoir comptabilisé 23,8 millions d’abonnés ayant visionné la série durant ses 4 premières semaines de diffusion, et ce simplement aux Etats-Unis. Un 1er résultat sans doute très satisfaisant pour Netflix et qui risque d’augmenter considérablement quand les chiffres à l’international seront révélés.

Pippen “meurti”, Horace Grant parle de mensonges

La diffusion de cette série a néanmoins provoqué quelques grincements de dents parmi certains participants, parmi lesquels le plus fidèle équipier de Jordan, Scottie Pippen, que plusieurs de ses proches ont décrit comme “meurtri” par son traitement dans la série qui, il est vrai, s’attarde longuement sur ses erreurs mais montre peu à quel point il était un joueur talentueux. Horace Grant, attaqué directement par Jordan qui l’accuse d’avoir révéler de nombreux secrets à des journalistes dans des livres sortis il y a plusieurs années, a lui parlé de “nombreux mensonges”. Au micro d’ESPN, il s’est ainsi défendu tout en affirmant que l’histoire de Jordan avait été largement modifié afin de paraître plus belle : “Je dirais que c’était divertissant, mais nous savons, nous les coéquipiers qui étions là, qu’à peu près 90 % de ce qui y est raconté est bidon par rapport à la réalité (…) Si MJ m’en veut, réglons ça comme des hommes. Parlons-en ou réglons ça autrement. Mais encore et encore, il sort ce truc mensonger en disant que j’étais la source”. Succès populaire, The Last Dance ne fait donc visiblement pas l’unanimité chez les anciens coéquipiers de His Airness…

À LIRE AUSSI: The Last Dance : pour Horace Grant, la série ment sur Michael Jordan