Alors que Horace Grant a affirmé que la série The Last Dance était en partie mensongère, Scottie Pippen a lui aussi mis son grain de sel en affirmant être déçu et en colère…

Il y a quelques jours, Horace Grant avait retourné le monde de la NBA en déclarant que la série documentaire The Last Dance, pourtant encensée, n’était que mensonge et ne représentait que 10% de la réalité. Outre ces révélations quant à la série qui replonge les fans de baskets dans la vie de Michael Jordan et des Chicago Bulls, Grant avait fait passer un message à la légende de la NBA. Il invitait MJ à régler leurs désaccords entre hommes, les yeux dans les yeux. Cependant, l’apparition d’un nouveau personnage dans cet épisode vient appuyer les accusations de l’ancien ailier des Bulls : Scottie Pippen. En effet, cet autre ex-coéquipier de Jordan, serait également en colère au vu de la tournure que prend The Last Dance. Une information révélée par le journaliste de la chaîne américaine ESPN, David Kaplan, qui affirme que Pippen serait “furieux” de la manière dont il est présenté dans la série.

À LIRE AUSSI: The Last Dance : pour Horace Grant, la série ment sur Michael Jordan

L’hôpital qui se fout de la charité ?

Au cours de sa carrière, des suites d’une blessure à la cheville, Scottie avait repoussé son opération afin de faire pression sur sa direction pour obtenir un salaire plus élevé. Michael Jordan avait alors exprimé son avis et estimait qu’il s’agissait là, d’un comportement totalement “égoïste”. D’après USA Today, en prenant connaissance des faits, Draymond Green, joueur des Golden State Warriors s’est également confié sur cet épisode, en apportant son soutien à Scottie Pippen : “J’ai été un peu déçu quand Mike, encore à ce jour, dit que Scottie avait tort. Non. Jordan gagnait 36 millions de dollars et Pippen gagnait 2 millions. Cela n’a pas de sens” ! Une affaire de gros qui confirme que la légende de la NBA se soit fait quelques ennemies en ne prenant pas toujours la défense du plus faible…

À LIRE AUSSI: The Last Dance : Netflix dévoile un 1er chiffre d’audience aux Etats-Unis