Chaque semaine, découvrez notre sélection des 5 clips rap et R&B sortis ces derniers jours aux US… Au programme aujourd’hui, on retrouve le léger WUNNA de Gunna, la trap de Future dans Hard To Choose One, la nouvelle signature pop rock Bloody Valentine de Machine Gun Kelly, le très chaud Temperature Rising interprété par Tory Lanez, et Snoop Dogg en mode quarantaine dans I Wanna Go Outside

 

  • Gunna – WUNNA :

Issu de son album du même nom paru le 22 mai, WUNNA est le 8ème track de son nouveau projet où des featurings avec Young Thug, Lil Baby, Roddy Rich, et Travis Scott, accompagnent les performances de Gunna. Le rappeur, qui se justifiait de ne pas être une balance plus tôt dans la semaine, montre ses 2 facettes dans un clip soigné, tournée en Jamaïque où il est parti chercher l’inspiration, tout comme en Nouvelle-Zélande, pour réaliser son nouvel album qui pourrait démarrer en tête des charts cette semaine aux Etats-Unis. Les prises de vues à Hopewell (en Jamaïque) dirigées par Spike Jordan (qui s’est également occupé d’un documentaire sur la préparation de l’album) sont partagées entre un retour aux sources dans un environnement plus naturel entre potes, et la piscine d’un endroit plus luxueux où l’artiste masculin compte ses billets accompagné de jolies filles. Un son posé et hypnotisant sur une prod de Turbo, Gunna, qui rappelle l’ambiance de son hit Skybox.

À LIRE AUSSI: Gunna lâche son nouvel album Wunna, avec Travis Scott, Young Thug, Roddy Ricch… [Sons]

 

  • Future – Hard To Choose One :

Entre toutes ses affaires avec ses baby mamas, Future décide de lâcher le clip de Hard To Choose One. Un morceau, coposé par VOU et Southside, qui est extrait de son nouvel, et 8ème album studio, High Off Life, sorti le 15 mai 2020, sur lequel figurent de gros guests comme Drake, Meek Mill, Lil Uzi Vert ou bien DaBaby. Mais c’est sur un son en solo que le réalisateur Rambino nous emmène dans la tête du rappeur, et le filme par-dessus une prod typique de Future. Roulant en voiture sur les routes désertiques, et également auprès de jeunes figurantes, le rappeur d’Atlanta s’ambiance toujours autant, mais son actu rattrape sa musique. Actuellement en guerre contre l’une de ses ex et attaqué en diffamation, il évoque justement dans ce morceau la difficulté de se choisir une femme…

 

  • Machine Gun Kelly – Bloody Valentine :

Megan Fox est la “Bloody Valentine” de Machine Gun Kelly ! Dirigé par Michael Garcia, le clip illustre un amour brutal entre les 2 artistes. Malmené par la jeune femme, le rappeur encaisse les coups, d’abord attaché puis bâillonné, et finit même électrocuté dans sa baignoire. Une vidéo puissante surtout quand l’actrice prend le contrôle de la situation en véritable chérie démoniaque. Mais la relation montrée dans le clip n’est pas anodine. Séparée de l’acteur Brian Austin Green après 10 ans de mariage, Megan Fox attise les rumeurs d’une potentielle relation avec celui qui est devenu l’ennemi d’Eminem. D’après des sources américaines, les 2 partenaires du clip se seraient bien rapprochés. Ils partagent même l’affiche d’un prochain film avec Bruce Willis, intitulé Midnight In The Switchgrass. La maman de 3 garçons de Brian Austin Green, est-elle en pleine idylle avec l’interprète de Rap Devil, ou sont-ils simplement amis ? En tout cas, une alchimie se ressent dans Bloody Valentine. Un son au style pop rock que le rappeur de Cleveland a désormais décidé d’adopter régulièrement alors qu’il prépare son prochain album : Tickets to My Downfall. Le batteur Travis Barker a travaillé sur le track.

 

  • Tory Lanez – Temperature Rising :

Sur la scène du rap US, le canadien Tory Lanez est l’un des artistes masculins ayant eu une actualité relativement importante pendant le confinement, notamment avec sa #QuarantineRadio. Avide d’actu et de nouveautés, le chanteur et rappeur de Toronto multiplie les feats (Cold avec French Montana, Can I de Khelani…) et les clips, comme dernièrement avec Who Needs Love ou Dope Boy’s Diary. Il dévoilait également le 15 mai, un son intitulé Temperature Rising, dont le clip vient de sortir. Réalisé par Austin McCraken, ce dernier capture l’essence même de la sensualité que l’artiste intègre au morceau. La température monte d’un cran, dans un clip chaud où Tory prend particulièrement soin d’une femme. Il se sent surtout sûrement plus libre depuis qu’il a quitté Interscope Records et roule maintenant en indépendant, après la sortie de son projet The New Toronto 3. Pour la petite histoire, Tory Lanez a annoncé qu’il était fons-dé pendant le tournage !

 

  • Snoop Dogg – I Wanna Go Outside :

La légende vivante du rap californien s’ennuie et veut sortir de chez lui ! Coincé dans sa propriété à cause de ce confinement lié à la crise entraînée par le Coronavirus aux Etats-Unis, Snoop Dogg veut pouvoir se balader dehors, et il a eu la bonne idée de rapper son ras-le-bol sur un titre tout simplement baptisé : I Wanna Go Outside. Il souhaite retrouver sa West Coast, si chère à ses yeux. Mais en attendant, il doit trouver d’autres occupations. Dah Dah, réalisateur du clip, met en scène l’artiste de 48 ans, tout seul dans sa grande maison, s’ennuyant devant la télé et avachi sur le canapé. Le fan des Lakers joue au basket à l’intérieur d’une salle vide, mais s’occupe également de manier le ballon de football américain quand il joue aux jeux-vidéo. Nostalgique de la plage, des teufs, et du grand kif que sa vie lui procure, il attend impatiemment l’heure de sortir et de retrouver le soleil “outside“…