Alors que Mike Tyson avait affirmé il y a peu vouloir effectuer son retour sur les rings afin de récolter de l’argent pour des offres de charité et qu’il a annoncé la signature d’un contrat cette semaine, la BKFC, une organisation de combats à mains nues, souhaite lui proposer plus de 20 millions de dollars.

Le retour de Mike Tyson sur les rings se précise. Il y a 2 semaines, l’ancien champion du monde poids-lourds, aujourd’hui âgé de 53 ans, avait annoncé son souhait de remettre les gants afin de collecter de l’argent pour des oeuvres de charité. Un projet qui avait évidemment fait réagir un monde de la boxe forcément divisé, entre le plaisir d’imaginer le retour, même pour une exhibition, d’un Tyson qui a montré récemment sur les réseaux sociaux qu’il n’avait rien perdu de sa technique, et la crainte de voir son image écorné s’il venait à être mis KO. Quoi qu’il en soit, celui qui dit avoir être “dans la forme de sa vie” a confirmé ses nouvelles ambitions ce week-end à l’occasion du podcast animé par Lil Wayne, Young Money RadioIl a ainsi annoncé qu’il signerait dès cette semaine un contrat qui l’opposera à un adversaire “dont vous n’allez pas croire le nom”, selon ses dires. Si les rumeurs d’un nouvel affrontement contre Evander Holyfield continuent de circuler, il est donc possible qu’Iron Mike nous ait réservé une surprise.

Une offre de plus de 20 millions de dollars

Dans le même temps, la presse américaine a relayé l’offre astronomique que s’apprête à proposer la Bare Knuckle Fighting Championship (BKFC), 1ère fédération américaine de combats à mains nues, à Tyson. Ainsi, flairant le possible énorme coup de pub, David Feldman, président de la fédération créée en 2018, a affirmé vouloir proposer plus de 20 millions de dollars à l’ancien boxeur afin qu’il accepte de venir disputer un combat, sous le format d’un seul round de 10 minutes. Après avoir soumis une 1ère offre restée sans réponse plus tôt dans le mois, il espère ainsi faire changer d’avis un Tyson qui pourrait affronter plusieurs noms bien connus des amateurs de sports de combats, parmi lesquels Wanderlei Silva, Tito Ortiz ou encore Ken Shamrock, qui se sont tous montrés intéressés par un affrontement contre Tyson. Rien ne laisse toutefois penser que ce dernier acceptera une offre qui, à défaut d’être très importante financièrement, pourrait le voir mis en grande difficulté…