Très attendue, la sortie du nouvel album de JuL La machine se fait de plus en plus attendre. Pour faire patienter son public le rappeur à alors décider de balancer le clip Folie

Ce son est certainement le, tant attendu, hit de l’été. Tandis que JuL fait l’actualité chaque jour que le rap game fait, le rappeur vient de dévoiler, comme annoncé, son nouveau titre intitulé Folie. Reprise endiablée et mouvementée d’un tube des années 1980 du groupe Début de soirée, Nuit de Folie, ce nouveau morceau du Marseillais est certainement l’une de ses plus étonnantes créations musicales. Toutefois, il n’en est pas à son coup d’essai. S’il s’est dernièrement rapproché de Michel Polnareff, sommité de la musique française, il avait déjà repris l’air d’une chanson à succès de la variété française. En effet, dans l’album La tête dans les nuages, le son Comme les gens d’ici est inspiré de la chanson La lettre de Renan Luce. Véritable artiste, JuL est un caméléon capable de réaliser des mélodies et instrus aussi atypiques et variées les unes que les autres, bouleversant les idées préconçues sur le rap. Il évoque d’ailleurs le sujet dans Fait d’or le 2ème extrait de La Machine, son prochain album : “ Je suis sortie de la chambre je les ai tous enc*** avec des flows de fou qui font bouger ta daronne”. Proche de sa team comme il aime appelé ses supporters, le plus gros vendeur d’albums du rap français a décidé d’offrir le clip de Folie à ses fans

JuL – Folie :

À LIRE AUSSI: Jul dévoile la tracklist de La Machine, Nessbeal et BigFlo & Oli présents !

Un cyborg dans Marseille

A l’image de la cover de son prochain album, le clip de Folie est très futuriste. Filmé à la 1ère personne du début à la fin, de nombreuse animations ainsi que des informations son visible depuis l’œil du J. A l’image d’un jeu-vidéo, le public suit l’évolution du rappeur dans une de ses journées où des succès sont débloqués. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment celui du tube ou encore le disque de Platine pour son album C’est pas des lolEntre réveil, trajet, studio et concert, le rythme de vie de JuL est mouvementé ! Mais (attention spoiler !), à la fin du clip, on s’aperçoit qu’on a bien suivi la partie d’un enfant qui jouait à un jeu de réalité virtuelle. Le jeune garçon contrôlait donc un sorte de cyborg au look du rappeur Marseillais… La fameuse machine !

À LIRE AUSSI: JuL : sa collaboration avec Asics explose déjà les scores !