Au terme de plusieurs semaines de discussions et de négociations, les clubs anglais ont annoncé ce jeudi après-midi que la Premier League reprendrait à partir du 17 juin.

Tandis que la Bundesliga a repris depuis le 16 mai et que le championnat portugais fera son retour le 3 juin, imité peu de temps après par le Liga dès le 12 juin, la Premier League devrait bien leur emboîter le pas. Selon la BBC et The Telegraph, les clubs du championnat anglais seraient enfin parvenus à un accord afin de relancer le championnat, suspendu depuis le 19 mars. Un communiqué officiel pourrait ainsi être prochainement publié, mais les médias britanniques affirment que les instances ont d’ores et déjà fourni un calendrier que les 20 clubs devront valider ce jeudi au cours d’une assemblée générale exceptionnelle.

À LIRE AUSSI: Mercato : le Real prêt à une grosse offre pour Pogba, Werner n’ira pas à Liverpool

City-Arsenal, 1er choc

2 rencontres en retard ouvriraient ainsi le bal le mercredi 17 juin, à savoir Aston Villa face à Sheffield United mais surtout Manchester City qui accueillera Arsenal, avant que ne s’ouvre 2 jours après la 30ème journée. Le but est ainsi de permettre aux championnats de se conclure le week-end du 1er et du 2 août, avant que ne soit disputer la fin des différentes compétitions européennes. L’UEFA devrait d’ailleurs se prononcer prochainement afin d’évoquer les détails de cette fin de saison très particulière, que la France n’aborde définitivement pas comme ses voisins.

Alors que seul l’Italie est toujours en réflexion au sujet de la Serie A et que les discussions continuent, la Ministre des Sports française Roxana Maracineanu a soutenu la décision des instances du football français en faisant passer une loi confirmant qu’il n’y aurait pas de reprises des championnats. Une politique qui ne plaît pas vraiment à tout le monde, à commencer par Jean-Michel Aulas…