Alors que des personnalités du monde entier ont rendu hommage à George Floyd, un afro-Américain tué par des policiers en pleine rue, Mister V a aussi évoqué le sujet en dénonçant le racisme anti-noir…

Le monde est sous le choc, les Etats-Unis dans les émeutes, depuis les faits qui se sont produits le lundi 25 mai à Minneapolis. Durant l’après-midi, la police procédait à l’interpellation de George Floyd un homme de 46 ans, ancien rappeur, qui aurait cherché à écouler un faux billet de 20 dollars. Mais la situation à vite dégénérée lorsque l’un des 4 policiers présents a décidé de maîtriser l’homme au sol, menotté. En posant son genou sur la nuque de George Floyd qui était maintenu couché au sol, le ventre contre le bitume, la pression était telle que ce dernier – qui demandait de l’aide – a perdu connaissance, étouffé, avant de perdre la vie. La scène filmée par plusieurs passants a fait le tour du monde depuis les réseaux sociaux…

Si une partie de la population, et surtout la communauté noire américaine, manifeste, depuis, tous les jours son mécontentement dans les rues aux Etats-Unis, que la famille de la victime demande justice, ce dramatique et insupportable épisode a déclenché  l’aigreur d’un bon nombre de célébrités et personnalités publiques qui ont tenu à rendre hommage à George Floyd. Parmi elles : Mister V qui lui aussi a fait passer un message, à sa façon, pour dénoncer le racisme anti-noir, en reprenant une de ses anciennes vidéos…

À LIRE AUSSI: Qui était George Floyd ? Son passé de rappeur et de sportif…

Un extrait, un message

Cette story d’Yvick reprend une de ses courtes vidéos humoristiques tirées du podcast La Police 2. Dans cet extrait, le youtubeur dénonce le racisme dans la police aux Etats-Unis, en caricaturant le comportement d’un policier blanc face à son collègue noir. Usant de sa marque de fabrique, Mister V affiche en réalité son amertume face à la situation et rend hommage à George Floyd. Une façon de sensibiliser ses 4,2 millions d’abonnés face à ce drame. Outre l’auteur de MVP, d’autres rappeurs se sont exprimés. Notamment Kery James qui a cité un de ses lyrics dans un post Instagram : “La punchlarme de la semaine : Rien n’a changé pour nous depuis Obama”, une line extraite de son morceau Blues en feat avec Féfé. Il mentionne par ailleurs Amal Bentounsi, qui lutte en France pour mettre fin aux exactions de la police, alors qu’elle perdait son frère cadet le 21 avril 2012, tué d’une balle dans le dos par un policier. Parce que ce genre de drame n’arrive pas qu’aux Etats-Unis ! Dans le titre Blues, Kery James va plus loin et raconte une réalité et un contexte qui ne fait que se répéter… et fait terriblement écho au meurtre de George Floyd  : “Rien n’a changé pour nous depuis Obama/Tu peux prendre une balle dans le cou quand tu t’appelles Fofana/Ton assassin plaidera la légitime défense/Pour eux t’es qu’un enfant illégitime de France/Ils trouvent à peu près convenable de t’appeler bamboula…