Habituellement très discret dans ce genre de situation, Michael Jordan est sorti de son silence et a évoqué sa tristesse et sa colère après la mort de George Floyd.

S’il est l’un des plus grands sportifs de l’histoire, Michael Jordan n’a jamais vraiment l’unanimité hors des parquets, beaucoup lui reprochant son manque d’engagements au profit de ses business. Un désamour symbolisé par une phrase (“Les Républicains aussi achètent des sneakers”) qu’il a longtemps affirmé n’avoir jamais prononcé, avant d’expliquer récemment dans The Last Dance qu’il s’agissait d’une blague prononcée au milieu de ses coéquipiers qui avait pris une très grande ampleur. Visiblement prêt à prendre la parole, MJ a en tout cas surpris beaucoup de monde ce week-end en publiant un long message sur les réseaux sociaux afin de dénoncer le meurtre de George Floyd, un afro-américain de 46 ans tué la semaine dernière par un policier lors d’un contrôle.

À LIRE AUSSI: George Floyd : le policier responsable de sa mort arrêté

Jordan dénonce un “racisme enraciné”

Comme de nombreux sportifs, à l’image de LeBron James, Lewis Hamilton ou Serena Williams, Jordan a ainsi exprimé sa tristesse après cette nouvelle, tout en appelant à l’union afin de créer “un changement de système” face à l’inaction des politiques. MJ est en tout cas visiblement prêt à s’investir dans la lutte et à prendre la parole, ce qui fait dire à certains, un brin moqueurs, que la situation est particulièrement grave…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

A statement from Michael Jordan:

Une publication partagée par Jordan (@jumpman23) le

“Je suis profondément triste, vraiment peiné et très en colère. Je vois et je ressens la peine, la colère et la frustration de tous. Je me tiens aux côtés de ceux qui dénoncent ce racisme enraciné et la violence subie par les personnes de couleurs dans notre pays. Nous en avons assez. Je n’ai pas les réponses, mais nos voix montrent notre force et l’impossibilité pour les autres de nous désolidariser. Nous devrions nous écouter, montrer de la compassion et de l’empathie et ne jamais tourné le dos à des violences insensées. Nous devons continuer de nous exprimer pacifiquement contre l’injustice et réclamer des comptes. Nos voix unifiées doivent faire pression sur nos dirigeants pour qu’ils changent nos lois, sinon nous devons utiliser notre vote pour créer un changement de système. Chacun de nous doit faire partie de la solution et nous devons travailler ensemble pour garantir la justice pour tous”