Comme la famille le réclamait, l’Etat du Minnesota a annoncé avoir entamé des poursuites contre les 3 policiers présents aux côtés de l’officier responsable de la mort de George Floyd. Le meurtre du principal incriminé a également été requalifié en meurtre au 2ème degré.

Tandis qu’elle avait déjà entamé des poursuites contre Derek Chauvin, le policier qui a provoqué la mort de George Floyd lors d’un contrôle à Minneapolis, la justice de l’Etat du Minnesota a décidé d’accélérer les choses. Déjà inculpé le 29 mai de meurtre au troisième degré, qui correspond à un homicide involontaire, Derek Chauvin a vu son crime requalifié en meurtre au deuxième degré, soit un homicide volontaire sans préméditation. Par conséquent, alors qu’il risquait déjà près 25 ans de prison, Chauvin encourt désormais une peine de 40 ans d’enfermement. Mais ce n’est pas tout…

Les 3 autres policiers poursuivis pour complicité

Dans le même temps, la justice a décidé de poursuivre les 3 autres policiers présents lors de l’interpellation en les inculpant pour complicité. Déjà renvoyés de leur poste, ils vont désormais devoir expliquer devant la justice leur absence de réaction, tandis que Derek Chauvin a maintenu pendant près de 9 minutes son genou sur le cou de George Floyd. Une très bonne nouvelle pour la famille du défunt, qui avait ardemment réclamé que tous les policiers impliqués dans l’interpellation mortelle soient arrêtés. Néanmoins, cette information n’aura sans doute pas vraiment d’influence sur les différentes manifestations qui agitent les Etats-Unis depuis plus d’une semaine. Plus qu’un combat bien légitime pour la justice dans l’affaire Floyd, c’est une lutte pour l’égalité et les droits de tous, mais aussi la fin des violences policières, qui s’est installée outre-Atlantique et a pris une portée mondiale, à commencer par la France où 20 000 manifestants étaient réunis ce mardi soir pour une manifestation à l’appel du comité de soutien à la famille d’Adama Traoré.

À LIRE AUSSI: Aya Nakamura, Sadek, Kalash… de nombreux artistes présents à la manifestation de soutien à la famille Traoré