Alors que les droits des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 appartiennent désormais au diffuseur espagnol Mediapro, ce dernier a annoncé la création d’une nouvelle chaîne baptisée Téléfoot après un accord avec TF1.

Après de longs mois de doutes et d’interrogations suite à l’acquisition des droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2 par Mediapro, un groupe espagnol qui avait acquis il y a plusieurs mois les droits de la Serie A avant que la Ligue Italienne ne revienne sur sa décision dans des conditions floues, les choses semblent bien prendre forme. Mediapro a en effet annoncé ce mardi la création d’une nouvelle chaîne nommée Téléfoot, un nom évidemment loin d’être inconnue des amateurs de football en France puisqu’il s’agit de l’émission de football historique de TF1, créée en 1977. C’est d’ailleurs grâce à un accord avec la chaîne que Téléfoot est née, puisque en plus d’une somme estimée à 5 millions d’euros que Mediapro va lui verser chaque année, TF1 verra son duo de commentateurs Gregoire Margotton-Bixente Lizarazu présent sur les plus grosses affiches du championnat de France. Son magazine du dimanche midi bénéficiera également de quelques modifications et de nouveaux programmes autour du football français verront le jour, dont une nouvelle émission basée sur l’histoire du football français appelée Téléfoot Vintage.

Des innovations et de l’ambition

Disponible au prix de 25 euros par mois, une somme très importante qui fait craindre à certains un échec commercial, Téléfoot diffusera près de 80% des matchs du Championnat de Ligue 1, mais aussi celui de 2ème division. Ainsi, le chaîne proposera une rencontre le vendredi à 21 heures, suivie d’une autre le samedi à 17 heures puis le dimanche à 13 heures et à 21 heures, sans oublier un multiplex de 4 matchs. Les deux autres matchs seront eux diffusés sur Canal+, le samedi à 21 heures puis le dimanche à 17 heures. Reste à savoir cet si cet étalage sur tout le week-end, et notamment le dimanche, réussiront à attirer les 3 millions d’abonnés qu’espèrent comptabiliser Mediapro, un pari très ambitieux…