Alors qu’il a créé la polémique avec ses propos sur les réseaux sociaux suite à la mort de George Floyd, Tony Yoka est revenu sur ses déclarations et a tenu à apaiser les choses.

La mort de George Floyd a suscité (et suscite toujours) de très nombreuses réactions, aux Etats-Unis, mais plus généralement dans le monde entier. Ainsi, un nombre incalculable de stars originaires des 4 coins du globe ont réagi à ce drame, et si la plupart des réactions ont été louées, celle de Tony Yoka n’a pas eu le même retentissement. Le boxeur français avait ainsi délivré un message maladroit et haineux : “Personne ne se lèvera pour nous. C’est à nous de faire ce qu’il faut. Peu importe ce qui se dira après ce post, brûlez tout, niquez tout. Je ne reviendrai pas sur ma parole tant qu’on ne sera pas considérés comme leurs semblables. Putain j’ai la haine” avait-il écrit.

À LIRE AUSSI: Billie Eilish se révolte contre le All Lives Matter et soutient la communauté noire !

Raphaël Tronché tacle Tony Yoka

Face aux nombreuses critiques provoquées par cette prise de position radicale, celle du boxeur Raphaël Tronché a détonné. Le boxeur, qui travaille notamment dans les quartiers, s’est exprimé dans L’Equipe sur les propos trop virulents du mari d’Estelle Mossely : “C’est scandaleux ! Ce mec est un porte-voix grâce à sa notoriété médiatique, mais il s’en sert pour délivrer un message de haine. En incitant les jeunes à la violence, il casse tout le travail de fond des éducateurs, bénévoles et médiateurs. Qui ira éteindre les incendies que Yoka incite à allumer ? C’est lui qui ira réparer les arrêts de bus fracassés ? Lui qui ira calmer les jeunes des quartiers ? Ce sont tous ces valeureux gens de terrain qui iront réparer les pots cassés du fait du tweet de Tony Yoka” déclare-t-il, lui qui n’a pas caché de ne pas apprécier son collègue : “La colère de Yoka, elle est légitime, normale. Je suis en colère autant que lui, peut-être même plus. Mais la vérité, c’est que casser n’a jamais rien réparé. Et même si on cassait tout et si on brûlait tout, on fait quoi ensuite ? On demande à Yoka c’est quoi le plan ? Son tweet va trouver écho chez des petits jeunes en train de se chercher. […] On se bat pour faire entrer l’instruction et la réflexion dans les cités. Et derrière, voilà un imbécile qui leur dit de tout niquer” exprime-t-il. Raphaël Tronché n’apprécie pas son compatriote, et souhaite régler ses comptes avec lui en le boxant dans le ring durant un futur combat.

raphael tronché
Raphaël Tronché

Un message de paix

Face à la polémique, Tony Yoka est revenu sur ses paroles en calmant le jeu, et en prônant “l’amour plutôt que la haine”. Une déclaration qui devrait, cette fois-ci, mettre tout le monde d’accord : “J’ai eu la rage, la haine. Je ne veux pas que cette situation se reproduise avec mes fils sachant que je vis 70 % du temps dans ce pays,” explique le jeune papa, qui a récemment accueilli son 2e fils. “J’ai toujours été et je serai toujours contre toute forme de racisme. Quelles que soient les origines, la couleur, la religion, l’orientation sexuelle que nous avons, nous sommes tous égaux et nous devons tous nous accepter,” annonce le boxeur. Un message d’union où le sportif explique que le système doit changer, et rappelle qu’il ne regrette absolument pas de s’être exprimé. “Ne pensez pas que je regrette de m’être exprimé. Je regrette seulement qu’au lieu de rassembler, mon message a divisé alors que tout ce que je prône, c’est l’unité. Je suis un fruit de ce mélange, blanc/noir, France/Congo par mes parents. Je pousserai toujours les petits frères vers plus d’éducation car c’est comme ça que l’on arrivera à une justice pour tous,” conclut-il. Une façon de mettre un terme aux discussions sur son attitude…

tweet tony yokatweet tony yoka