Après avoir défendu l’institution policière au lendemain du décès de George Floyd, Lil Wayne a profité de sa nouvelle émission pour préciser sa pensée.

Contrairement à de nombreux rappeurs, mais aussi des acteurs ou des sportifs à travers le monde, Lil Wayne s’était montré plutôt très mesuré au lendemain de la mort de George Floyd. Au cours d’un live avec Fat Joe, il avait ainsi estimé que la situation actuelle était la faute de tous et qu’il n’était pas juste de blâmer la police en général, une prise de parole qui avait évidemment fait largement réagir sur les réseaux sociaux. Sous le feu des critiques, Weezy a tenté de s’expliquer ce dimanche à l’occasion du nouvelle épisode de sa Young Money Radio, expliquant qu’il devait la vie à un policier qui l’avait sauvé de la mort quand il avait 12 ans : “J’ai eu la vie sauvée quand j’étais jeune. J’avais 12 ans ou quelque chose comme ça. Je me suis tiré dessus. J’ai été sauvé par un policier blanc, ‘Oncle Bob’. Donc vous devez comprendre comment je vois la police, c’est tout. J’ai été sauvé par un flic blanc. Il y a un tas de policiers noirs qui m’ont enjambé quand ils m’ont vu au sol, allongé avec un trou dans la ventre. Il a refusé cela”. Un policier appelé Robert Hoobler qui a d’ailleurs été suspendu quelques années après avoir tasé et lâché plusieurs insultes racistes à un homme…

De nombreux dons

Tandis que le pays vit depuis plus d’une semaine au rythme des manifestations, le rap américain s’est largement mobilisé afin de soutenir les manifestants et les associations qui oeuvre pour les droits des afro-américains. Ainsi, Kanye West s’est engagé à financier les études de la fille de George Floyd et a fait plusieurs autres dons, comme Drake ou The Weeknd, mais est aussi apparu dans une manifestation à Chicago, à l’image de Kendrick Lamar à Compton ou de J. Cole en Caroline du Nord. Une mobilisation très importante de tous, connus ou anonymes, qui fait espérer de réels changements…