Auteur d’œuvres à la fois engagées et symboliques, l’artiste Banksy vient de dévoiler une nouvelle création artistique. Sur Instagram, l’artiste de rue a publié un dessin touchant en la mémoire de George Floyd…

Banksy n’est plus un artiste à présenter… Encore aujourd’hui très mystérieux sur sa véritable identité et surprenant dans sa façon de créer et diffuser ses œuvres, le graffiti artist refait parler de lui alors que le monde réagit encore à la mort de George Floyd, qui a été enterré cette nuit à Houston. Considéré par certains comme un génie, son style ainsi que son imagination lui permettent de dénoncer en images, là où peu osent s’aventurer. C’est d’ailleurs ce qui s’était fait remarquer au début de la crise du Covid-19 quand Banksy avait dévoilé une œuvre en hommage au personnel médical, qui se battait chaque jour pour vaincre le virus. Mais récemment il s’est attaqué à un sujet encore très sensible : celui du meurtre de George Floyd, tué par la police, sur fond de racisme et de violences policières. Alors qu’une partie de la population, très en colère, est encore dans la rue aux Etats-Unis, le pays est au bord du chaos. Avec cette œuvre, le street artist fait à nouveau passer un puissant message, alors que la bougie du mémorial d’un homme noir met en feu au drapeau américain. Tout un symbole !

À LIRE AUSSI: Banksy réalise un œuvre d’art pour le personnel hospitalier britannique… [Photo]

Banksy méprise “les blancs”

Souvent prêt à réagir à des faits de société et interpeller les gens de la rue, l’artiste n’hésite pas à faire passer des messages visuels fort de sens aussi bien graphiquement que politiquement. Mais cette fois, Banksy a choisi de rédiger un texte pour accompagner son illustration : prendre la parole pour donner son point de vue sur la situation, mais aussi la question du racisme : “Au début j’ai pensé que je devais juste me taire et écouter les personnes noires sur cette question. Mais pourquoi j’aurais fait ça ? Il ne s’agit pas de leur problème. C’est le mien. Les personnes de couleur sont abandonnées par le système. Le système blanc…” ! Il continue ainsi en comparant le racisme à une “canalisation cassée qui inonde l’appartement du dessous…”, et ajoute : “Ce système fautif rend leur vie misérable mais ce n’est pas à eux de l’arranger. Ils ne peuvent pas, personne ne les fait entrer dans l’appartement du dessus. C’est un problème de Blancs. Et si les personnes blanches ne le règlent pas, quelqu’un va devoir monter l’escalier et enfoncer la porte pour entrer”. Pour lui tout est clair, les blancs sont la cause de cette injustice sociale qui continuera à faire beaucoup de bruit si les mentalités de changent pas…