Tandis que l’absence de Kaaris d’une future mix-tape réunissant de nombreux artistes de Sevran fait réagir les internautes, le Dozo a tenu à s’exprimer, comme Da Uzi et Maes quelques minutes après.

Dans les tuyaux depuis plusieurs semaines, une mix-tape réunissant de nombreux artistes originaire de Sevran pourrait bientôt voir le jour. Une compilation au casting alléchant sur le papier, qui réunirait plusieurs gros noms de la scène urbaine française tels que Maes, 13 Block, Imen Es, Benab ou Kalash Criminel. Si rien n’est pour l’instant confirmé, le projet, initié par Da Uzi et son manager, pourrait se nommer S.E Wire, référence à la série américaine créée par David Simon. Mais ce qui a frustré un bon nombre d’internautes, c’est l’absence probable de Kaaris, alors même que des rappeurs qui ne viennent pas de Sevran, comme Ninho, pourraient être sur la mix-tape.

La 1ère réaction de Kaaris

Si une génération sépare le Dozo des artistes précédemment cités, cette nouvelle a évidemment relancer les polémiques sur un supposé manque de reconnaissance des plus jeunes envers un artiste qui a offert une belle exposition à Sevran. Kaaris n’a d’ailleurs pas tardé à réagir à son absence dans cette future mix-tape de la ville qui l’a vu grandir en publiant plusieurs snaps. L’une des images montre un Vegeta portant une paire de lunettes sur laquelle il est marqué “suceurs”, avec une légende “Détecteur à vyce”. L’artiste fait référence à la “politique” des rappeurs de Sevran, qui se qualifient “d’anti-vyce”, comprendre qui se soutiennent et évitent de se mélanger. Le 2ème snap’ montre une photo de Kaaris avec une légende : “Remerciez-moi pour les travaux”, puis une 3ème image où il indique qu’il n’a rien fait aux rappeurs de Sevran.

kaaris

kaaris

kaaris

Lors de la promotion de son album Dozo sorti en 2017, K2A parlait déjà de cette rivalité et de ces rappeurs qui fuyaient afin de ne pas être vu avec lui. Ceci expliquait également la présence d’un seul featuring sur le projet : “Il y a aucun rappeur de connu d’aujourd’hui qui peut faire un feat avec moi, qui veut faire un feat avec moi. Il y en a que je rencontre dans des endroits, ils me fuient. Ils savent que s’ils font une photo avec moi ou un truc avec moi, l’autre il va voir ça (Booba, NDLR) et peut-être qu’ils seront plus validés ou ils pourront plus faire des trucs. Ils ont peur”, expliquait-il ainsi à Fred Musa de Skyrock.

Da Uzi s’explique sur Instagram

Sur Instagram, Da Uzi a tenu à réagir en partageant notamment les propos de son manager, qui gère le projet et dit vouloir avant tout mettre en avant les jeunes rappeurs sevranais. Dans une story, ce dernier a ainsi résumé la situation : “Aucun rappeur n’a jamais donné de force à Sevran, retenez-le bien. C’est Sevran qui a donné la force à certains rappeurs de sa ville. Sevran est une ville connue pour autre chose avant le rap. Les ptits de ma ville comptent beaucoup à mes yeux et je leur donne toute la force qu’ils méritent, afin qu’ils puissent eux aussi connaître le succès et tout artistes voulant aider à cette cause est le bienvenu (…) V2V ne ferme aucune porte aux artistes connus de Sevran qui veulent soutenir et donner la force aux jeunes” déclare ainsi le boss du label V2V. Des mots clairement validés par l’auteur de l’album Architecte.

da uzi message

Une prise de position qui a titiller les internautes, ces derniers se rappelant de ses propos pourtant élogieux envers Kaaris. Il avait ainsi affirmé quelques mois plus tôt dans un live avec Mehdi Maizi l’influence évidente de Kaaris (Il a ramené une lumière sur nous incroyable”), tandis que les 2 rappeurs partageaient le morceau D’une autre manière sur le projet Mexico de Da Uzi. Droit dans ses bottes, il a justement tenu à répondre aux critiques dans une autre vidéo postée cet après-midi.

 

 

Maes s’ajoute au débat

Déjà très critique sur Kaaris il y a plusieurs mois, Maes, qui est évidemment proche de Booba, s’est lui aussi invité au débat. Après avoir remercié Da Uzi pour avoir assumer sa position, il a une nouvelle fois reproché au Dozo de ne pas avoir aider les jeunes talents de sa ville quand ils en avaient besoin, ce qui justifie selon lui cette absence. Un avis pas vraiment partagé par les réseaux sociaux…

maes kaaris

 

À LIRE AUSSI: Maes parle de Kaaris sur Instagram : “M’a-t-il déjà aidé ?”