Dans un live Instagram, Miss Petty s’en est prise aux rappeurs dans le monde du hip-hop et les accuse d’être hypocrites…

Après avoir été énormément critiquée sur les réseaux sociaux pour sa 2nde collaboration avec le rappeur aux cheveux colorés sur le titre Trollz, qui a établi un nouvreau record de vues sur Youtube, Nicki Minaj a profité d’un live Instagram en compagnie de ce dernier pour s’en prendre aux rappeurs dans l’industrie. Elle y dénonce notamment l’hypocrisie qu’ils ont vis-à-vis de la snitch culture, c’est-à-dire de dénoncer des personnes auprès des autorités. Un comportement rejeté par le fameux code de la rue, et forcément par les rappeurs qui s’y réfèrent. Par extension, elle vise ceux qui s’en prennent à son collègue 6ix9ine, pour son attitude devant la justice, et fait la différence entre les “les hommes de la rue” et les rappeurs. Pour Nicki Minaj, tout le monde devrait jouer avec ses propres règles, et prend la défense de Daniel Hernandez.

À LIRE AUSSI: 6ix9ine lâche son nouveau single Trollz avec Nicki Minaj [Clip]

Les rappeurs ne seraient pas légitimes

Durant ce live Instagram, Miss Minaj explique que seuls les hommes de la rue (sous-entendu les vrais gangsters) peuvent se permettre de ressentir ce qu’ils veulent vis-à-vis de la dénonciation policière car ils vivent cette vie contrairement à elle et 6ix9ine (et tous les rappeurs) qui sont dans l’industrie de la musique. “Vous les rappeurs, vous êtes tout le temps enfermés dans des pièces avec des personnes avec un passé douteux et je ne juge personne, car je ne fais pas ce genre de chose,” explique t-elle. Elle admet tout de même que son mari, Kenneth Petty serait contre la dénonciation. Ce dernier avait été accusé de viol sur mineur et avait passé quelques années en prison pour meurtre.

nicki-minaj-6ix9ine

À LIRE AUSSI: 6ix9ine explose les records de vues sur YouTube avec Trollz…

Différents standards dans l’industrie

Mais l’auto-proclamée Queen du rap, que certains pensent voir enceinte dans le clip de Trollz, ne s’arrête pas là et dénonce tout simplement l’hypocrisie des rappeurs. Elle parle du fait que beaucoup de Mc’s pointent du doigt d’autres rappeurs n’écrivant pas leurs textes mais collaborent ensuite avec eux. Elle continue ensuite en expliquant qu’ils ne sont pas à même de parler de l’intégrité de la rue car : “aucun d’entre vous n’est dans la rue”. Durant ce live Instagram, 6ix9ine en a d’ailleurs profité pour s’en prendre à Meek Mill, Snoop Dogg ou encore Future qui l’accuse régulièrement d’avoir collaborer avec la justice, lui donnant le surnom de “rat”. A son tour, il les accuse d’avoir déjà collaboré avec la Police et donc ne pas avoir leur mot à dire. Ce à quoi Nicki Minaj a ajouté : “Si on doit avoir cette conversation, tu dois dénoncer tout le monde”, sous-entendu : tous les rappeurs ont déjà eu affaire aux autorités et ont dû trouver des moyens de s’en défaire… en collaborant !?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🌈

Une publication partagée par Barbie (@nickiminaj) le