En soutien au mouvement Black Lives Matter, le rappeur de Charlotte, DaBaby, offre un remix de Rockstar, son énorme hit en featuring avec Roddy Ricch…

Bien que les actes de soutien en faveur du mouvement Black Lives Matter ont gagné tous les horizons ces dernières semaines, le monde de hip-hop aux Etats-Unis reste bel et bien l’une des principales locomotives de cette cause anti-racisme. En attestent les nombreuses prises de positions des artistes, leurs présences aux différentes manifestations ainsi que leurs morceaux engagés. A l’instar de YG et sa chanson FTP (F*** The Police), sortie une semaine après le décès de George Floyd, Dadaby a sorti, le 12 juin, un remix dit ‘Black Lives Matter’ de son tube Rockstar, en featuring avec le rappeur d’Atlanta, Roddy Ricch.

DaBaby feat. Roddy Ricch – Rockstar (BLM Remix) :

À LIRE AUSSI: Les rappeurs américains se mobilisent pour la communauté noire !

Un soutien de poids dans la lutte…

Comptabilisant plus de 200 millions d’écoutes sur Spotify et plus de 71 millions de vues sur YouTube, Rockstar est sans aucun doute le morceau phare du récent album de DaBaby, Blame It On Baby. En reprenant pour cet énorme hit pour dénoncer le racisme et les violences policières, le Mc de 28 ans sort non seulement de sa zone de confort, mais offre également un soutien et une exposition de poids au mouvement Black Lives Matter. Si le remix de ce hit garde le même refrain et la même mélodie chill et enjouée que la version originale, il se différencie de par son intro de 45 secondes dans laquelle DaBaby met notamment l’accent sur l’abus de pouvoir des policiers et de leur volonté d’humilier : “Cops wanna pull me over, embarrass me. Abusin’ power, you never knew me, thought i was arrogant…” (“Les flics veulent me tirer dessus, me mettre dans l’embarras. Abusant de leur pouvoir, vous ne me connaissiez pas, pensant que j’étais arrogant…”). Un message fort et sans équivoque montrant un côté engagé que l’on ne connaissait pas forcément chez DaBaby. Nouvelle preuve que les rappeurs ricains se sentent plus que jamais investis d’une mission quant à la situation sociale dans leur pays, et au mouvement Black Lives Matter.