Toujours prêt à s’en prendre à Kaaris, Booba a dévoilé un ancien morceau du Dozo sur Instagram, l’accusant ainsi d’avoir proféré des insultes antisémites.

Décidément, Booba n’est pas prêt de tirer un trait sur ses embrouilles avec Kaaris. Tandis que le Duc, qui avait vu son compte Instagram bloqué plusieurs jours avant qu’il ne puisse de nouveau utiliser l’application, a de nouveau été sanctionné par Instagram qui a supprimé l’un de ses posts et l’expose donc à de nouvelles sanction, il s’en est de nouveau pris à son ennemi. Dans un post illustré par une photo dans laquelle les visages d’Eric Zemmour et de Kaaris sont mêlés, Booba nous offre une minute d’un ancien son du rappeur de Sevran (93), qui s’ouvre par une discussion entre ce dernier et un pote à lui. Tandis que les 2 parlent d’une femme, on entend Kaaris prononcé une insulte à caractère antisémite (“Sale j*if”) que veut visiblement lui faire payer aujourd’hui le Duc, plus d’une dizaine d’années après.

Kaaris oublié par les nouveaux visages de Sevran ?

Outre cette polémique, le nom de Kaaris a largement circulé ces derniers temps après la diffusion de rumeurs évoquant un possible projet réunissant de gros noms de Sevran, ainsi que de plusieurs jeunes. Une mix-tape à l’initiative de DA Uzi et de son manager sur laquelle K2A n’a pas été conviée, ce qui a provoqué de multiples réactions, des internautes mais aussi des principaux intéressés. Finalement, c’est Kaaris lui-même qui a éteint l’incendie, expliquant qu’il n’en voulait à personne de ne pas être présent, qu’il respectait le choix et surtout qu’il n’avait aucun problème avec DA Uzi. S’il a fait le choix de préparer son nouvel album Château Noir loin des réseaux sociaux, Kaaris reste toujours très présent dans le game…

À LIRE AUSSI: Kaaris apaise les tensions avec Da Uzi, 13 Block et Kalash Criminel s’en mêlent