Sous la houlette du réalisateur afro-Américain Antoine Fuqua, Will Smith tiendra le rôle principal dans Emancipation, un film tiré de l’histoire vraie de Gordon, un esclave s’étant échappé d’une plantation de l’Etat de Louisiane en 1863.

Après avoir incarné Muhammad Ali en 2001, Chris Gardner dans l’émouvant A la recherche du bonheur ou encore le père de Serena Williams dans un film qui sortira très prochainement, Will Smith se glissera de nouveau dans la peau d’un personnage réel. L’acteur (et rappeur) de 51 ans, révélé dans les années 90 avec la mythique série Le Prince de Bel-Air, interprétera ainsi Gordon, également connu sous le nom de “Whipped Peter” en raison des sévices physiques visibles qu’il subissait de la part de ses propriétaires. Cet esclave avait obtenu sa notoriété en désertant une plantation de Louisiane dans laquelle il travaillait dans des conditions largement inhumaines pour trouver refuge au sein de la Union Army, nom de l’armée américaine durant la Guerre de Sécession. Des clichés de son dos particulièrement marqué par les nombreux coups de fouet qu’il a reçu avaient été publiés, en 1863, dans The Independant, un ancien hebdomadaire américain, permettant de mettre pour la 1ère fois en lumière et en image l’inhumanité des actes commis envers les esclaves…

À LIRE AUSSI: Will Smith accompagne Joyner Lucas sur le remix de Will ! [Son]

Antoine Fuqua derrière la caméra

Initialement choisi par Quentin Tarantino pour jouer le rôle de Django dans le film éponyme, Will Smith avait finalement décliné la proposition, estimant que le script mettait beaucoup trop en avant la violence au détriment de l’amour. Dans Emancipation, le titre de ce thriller historique, l’acteur vedette sera guidé par Antoine Fuqua, connu pour avoir réaliser des films comme Training Day, La rage au ventre ou encore la saga Equalizer. Le cinéaste noir Américain de 54 ans a d’ailleurs affirmé qu’il considérait ce long-métrage comme l’œuvre la plus importante de sa filmographie : “C’est mon film le plus important. J’y pense tout le temps. J’ai observé tout ce qu’il se passe dans le monde en ce moment et l’art est la meilleure arme dont que j’ai en ma possession […] C’était la 1ère image virale de la brutalité de l’esclavage que le monde a vue, ce qui est intéressant lorsque vous le mettez en perspective avec les médias d’aujourd’hui et les réseaux sociaux et ce que le monde voit de nouveau…” a-il déclaré au média américain Deadline, en pensant aux tensions sociales liée au racisme et aux violences policières aux Etats-Unis ces dernières semaines. Le tournage du film est prévu pour le début de l’année 2021.

will smith antoine fuqua
Will Smith & Antoine Fuqua