Ancien associé de Pablo Escobar et figure majeure des Cocaïne Cowboys, Carlos Lehder a été libéré de sa prison américaine à l’âge de 70 ans, avant d’être extradé vers l’Allemagne.

Il fut l’un des plus grands trafiquants de drogue dans les années 80 et l’un des visages principaux du Cartel de Medellin. A 70 ans, Carlos Lehder, ancien bras droit de Pablo Escobar, vient tout juste d’être libéré de la prison américaine dans laquelle il devait initialement finir ses jours, puisqu’il avait été condamné à 135 ans de prison. Cela fait plusieurs années que la Colombie demandait à Washington la libération du narco-trafiquant, notamment en raison d’une santé jugée fragile. Un accord diplomatique a finalement été trouvé entre les 2 pays et les Etats-Unis ont accepté de le faire extrader vers Francfort, en Allemagne, pays dont il est originaire et où il a été pris en charge par les autorités, qui devraient ensuite le remettre à une association caritative.

Une fortune de 2 milliards de dollars

Né en 1949 en Colombie d’un père allemand et d’une mère colombienne qui résidera par la suite aux Etats-Unis, celui qui était surnommé El Bocon (La grande gueule) a joué un rôle essentiel dans l’ascension de Pablo Escobar. Membre des Cocaine Cowboys, qui assurait l’approvisionnement en drogue des Etats-Unis, Lehder est celui qui a conçu l’idée d’un grand centre de transfert basée sur une île des Bahamas, Norman’s Cay, permettant ensuite d’acheminer ensuite de grandes quantités de drogue, souvent par voie maritime. Il avait également fondé son propre parti politique, le Movimiento Latino, dont l’un des cheval de bataille était d’empêcher… les extraditions vers les Etats-Unis. Il fut néanmoins l’un des 1er membres du cartel a être arrêté puis envoyé par la justice colombienne vers les Etats-Unis, alors qu’il accumulait à l’époque une fortune estimée à plus de 2 milliards de dollars. Il écopera en 1987 d’une peine de prison de 135 ans, qui sera réduite en 1992 à 55 ans après qu’il ait accepté de coopérer avec les forces de l’ordre afin de témoigner contre Manuel Noriega, général du Panama. Finalement, Lehder pourra finir ses jours paisiblement dans le pays de naissance de son père…

pablo escobar