A 10 jours d’écarts et environ 75 kilomètres l’un de l’autre, les corps de 2 afro-américains, Robert Fuller et Malcom Harsch, ont été retrouvés pendus ces dernières semaines en Californie.

Ces 2 morts très similaires soulèvent de nombreuses questions, et si la thèse du suicide reste pour l’instant privilégiée par les enquêteurs, les familles des victimes n’y croient pas et se sont élevés afin de réclamer une enquête approfondie d’obtenir la vérité. Dans un contexte social particulièrement tendu, où les mobilisations contre le racisme et les violences policières sont quotidiennes depuis le décès de George Floyd, tué lors d’un contrôle policier, cette découverte macabre, qui rappelle la triste chanson de Billie Holiday Strange Fruit, inquiète forcément. Robert Fuller, âgé de 24 ans, a ainsi été retrouvé pendu à un arbre d’un parc du centre ville de Palmdale le 10 juin. Selon sa famille, il n’était pas suicidaire et surtout, la mort du jeune homme rappelle celle de Malcom Harsch, un sans-abri de 38 ans, également retrouvé pendu 10 jours plus tôt à Victorville, à moins de 80 kilomètres de là, près d’un camp de SDF. Sa compagne, qui était absente pendant les faits, se pose également des questions après que le comté de San Bernardino ait dans un 1er temps écarté toute piste criminelle.

Des questions sans réponses

Alors que la mort de Robert Fuller a suscité l’émoi à Palmdale, sa sœur s’est exprimé avec émotion devant la presse, exprimant sa grande tristesse et son désir de connaître les vraies causes de la mort de son frère : “Rien de ce qu’on nous a dit ne tient debout, on nous dit une chose, puis une autre, mais nous voulons la vérité ! (…) Mon frère n’était pas suicidaire”. Du côté des autorités, ils ont annoncé l’absence de vidéos de caméra de surveillance alors même que le drame a eu lieu près de nombreux commerces et du conseil municipal. Pour l’heure, son corps n’a pas été autopsié, même si face aux pressions des manifestants, le shérif du comté de Los Angeles, Alex Villanueva a demandé une enquête, une requête acceptée. Du côté de Malcom Harsch, une autopsie a bel et bien eu lieu mais n’a rien révélé.

Ses proches ont néanmoins affirmé avoir été surpris par la manière dont les policiers avaient expliqué la mort de ce dernier, affirmant qu’il s’était pendu avec un câble USB, une version jugée “peu probable” par la famille. Lors d’une déclaration au journal local Victor Valley New, la famille de ce dernier a elle aussi annoncé sa détermination afin de comprendre les causes de sa mort (“Nous essayons seulement d’obtenir des réponses à propos de ce qui s’est passé”). Le FBI s’est donc saisi de l’affaire, alors que les 2 shérifs du comté de Los Angeles et de San Bernardino ont déclaré qu’ils allaient relier les 2 enquêtes. Visiblement très touchée par cette nouvelle, Kim Kardashian s’est également investie dans l’affaire, participant à plusieurs pétitions afin de demander que des investigations plus poussées soient effectués. Reste maintenant à savoir si les enquêteurs parviendront à trouver des indices leur permettant de comprendre les réelles raisons du décès des 2 hommes…