Fort du succès de la 1ère école créée à Montfermeil, Ladj Ly et son collectif Kourtrajmé ont décidé d’en ouvrir une 2ème dans le sud de la France : à Marseille. 

Depuis 2018, l’école créée à Montfermeil (93) par le collectif Kourtrajmé, et donc Ladj Ly, accueille des étudiants venu découvrir le monde du cinéma. Gratuite et sans conditions de diplôme, cette école est accessible à tous. Ce 18 juin, le réalisateur des Misérables a inauguré l’ouverture d’une 2ème école, lord d’une masterclass sur la plateforme préférée des plus jeunes, Instagram. Et c’est dans la cité phocéenne, donc à Marseille que celle-ci ouvrira. Elle accueillera une trentaine d’élèves tous les ans et elle présentera différents corps de métiers dans le secteur du 7ème art. Et comment cela prendra forme ? Eh bien, à travers des cours du soir, des masterclass et des stages. Ladj Ly veut, en effet, mettre en avant l’expérience du terrain plutôt que des cours seulement magistraux. La nouvelle a circulé très rapidement sur les réseaux sociaux, tellement que l’école croulerait déjà sous les demandes.

Insérer rapidement les étudiants dans le monde du cinéma

Le but premier de l’école de Marseille est d’insérer le plus rapidement leurs étudiants dans le monde du cinéma, notamment à Marseille où se déroulent de nombreux tournages. L’enseignement se concentrera alors plus particulièrement sur la technique, contrairement à l’école située en Seine-Saint-Denis qui met plutôt l’accent sur la créativité. Tiphanie Ressort, qui a longtemps travaillé avec le réalisateur oscarisé en tant que costumière et qui est la coordinatrice pédagogique de Kourtrajmé Marseille explique : “On est vraiment sur une pédagogie de terrain et de compagnonnage”. Cette dernière explique qu’elle ne veut pas briser le rêve ses étudiants, mais qu’en tant que scénaristes et cinéastes, il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. Et au contraire, il y a beaucoup de métiers de techniciens et qu’il est clairement possible de gagner sa vie dans le cinéma et l’audiovisuel dans ces professions. L’accent est mis sur l’employabilité et l’insertion des élèves. L’objectif étant que l’année suivant la formation, les étudiants obtiennent assez d’heures pour obtenir le statut d’intermittent du spectacle. Sur l’année 2019, plus de 700 tournages ont été produit à Marseille. Beaucoup d’opportunités donc, mais qui seront peut-être remis en cause avec la crise sanitaire actuelle. En attendant de découvrir les talents de demain, on pourra retrouver Les misérables à nouveau au cinéma. Le film sera de nouveau disponible sur les grands-écrans à partir de ce 22 juin, alors que les cinémas rouvrent leurs portes au public.

À LIRE AUSSI: Les Misérables de Ladj Ly : 12 nominations aux César !