Ce dimanche 21 juin, jour de la Fête de la musique post-confinement, Patrick Balkany a fait le buzz sur les réseaux alors qu’il dansait sur Djomb de Bosh. Il s’est expliqué…

Libéré de prison pour des raisons de santé, le futur ex-maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) reste la star des rues de sa commune. Ce 21 juin, Patrick Balkany s’affichait en très bonne santé, pull rose et chino marron, en train de se déhancher sur le morceau de Bosh, Djomb, lors de la Fête de la musique, et en présence de son épouse Isabelle Balkany. Une séquence captée par des téléphones portables, qui est arrivée en Top Tendance sur Twitter, après avoir été visionnée des millions de fois, et qui a suscité de nombreuses réactions et commentaires, dont celui de JoeyStarr. Plutôt amusante, la moitié d’NTM (que l’on retrouvera sur le projet Œuvre d’art le 3 juillet) a publié une vidéo mettant en scène Patrick Balkany à la place de Psy pour danser sur la célèbre chanson Gangnam Style

À LIRE AUSSI: Patrick Balkany s’ambiance au rythme de Djomb ! [Vidéo]

2/3 pas de danse

Invité sur CNews ce lundi 22 juin, chez Pascal Praud, qu’il a longuement remercié pour son soutien lors de son incarcération, Patrick Balkany, 71 ans, s’est exprimé sur ses petits pas danse en pleine Fête de la musique : “Comme j’ai très très mal au dos, ça m’a fait ma gymnastique de la journée… ça a duré, quoi, 30 secondes, 1 minute… par contre ça je dois dire que j’ai été sidéré de savoir que ça a été la vidéo la plus du week-end […] alors que j’ai esquissé pour 2/3 pas de danse pour montrer que j’étais peut-être encore de debout… Puis l’homme politique s’est justifié en faisant le bilan détaillé de son état de santé. Reste que la vidéo dans les rues de Levallois-Perret laisse toutefois supposé que Patrick Balkany va mieux, et pourrait purger sa peine (pour avoir dissimulé quelque 13 millions d’euros au fisc) alors qu’il obtenait sa libération conditionnelle le 12 février 2020 pour raisons médicales. La dégradation de son état de santé était alors “difficilement compatible avec la détention” selon ses avocats. Pour d’autres, ses petits pas de danse pourraient le ramener derrière les barreaux. Selon des avocats contactés par La dépêche du midi, “le procureur pourrait solliciter une nouvelle expertise médicale à la lueur des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux et réclamer, le cas échéant, le retour de M. Balkany en prison.”