1er humoriste à collaborer avec le média berlinois Colors, Fary dénonce le racisme dans une puissante tribune.

Très engagé contre les discriminations depuis le début de sa carrière, Fary a lui aussi pris la parole ces dernières semaines, comme beaucoup d’autres, après le décès de George Floyd, cet afro-américain de 47 ans mort à Minneapolis lors d’un contrôle de police. Un évènement qui a agi comme une caisse de résonance sur toute la planète face aux problèmes des violences policières, et plus généralement du racisme, ouvrant la voie à de multiples revendications. Et s’il nous a plusieurs fois étonné, remplissant notamment l’AccorHotels Arena en mars 2019 tandis que son dernier spectacle Hexagone a cartonné, aussi bien dans les salles de spectacles que sur Netflix qui a diffusé le show en 2 parties, Fary s’est essayé à un tout nouvel exercice en collaborant avec Colors.

À LIRE AUSSI: Fary dénonce le manque de diversité dans le milieu du théâtre…

Une prise de parole puissante

Pourtant habitué à inviter exclusivement des artistes musicaux, qu’ils viennent de la pop, du rap ou d’autres styles, le média basé à Berlin a choisi de convier l’humoriste dans son célèbre décor afin de dénoncer les discriminations en France, avec la plume tranchante et piquante qui le caractérise si bien. Tandis qu’il parle pendant la majeure partie de la vidéo, intitulée Faciès, Fary va même se mettre à chanter sur la fin, prouvant au passage qu’il possède de très nombreuses cordes à son arc. Un texte qui a évidemment une résonance très forte au vue de l’actualité, et qui a pourtant été écrit avant le confinement et donc les incidents récents qui se sont produits, preuve que la situation, bien que très différente selon les pays, ne s’améliore pas vraiment à travers le monde. Un pari réussi donc pour un Fary qui démontre une fois de plus son engagement.