Accusé le week-end dernier sur les réseaux sociaux de 2 agressions sexuelles qui se seraient déroulés il y a 5 ans, Justin Bieber a décidé de porter plainte comme il l’avait annoncé.

Sans grande surprise, Justin Bieber a décidé d’emprunter la voie judiciaire pour répondre à celles qui l’accusent de viol. Le week-end dernier, 2 femmes ont en effet affirmé avoir été victime d’agressions sexuelles de la part du chanteur, expliquant que les faits s’étaient produits en 2014 pour l’une, en 2015 pour l’autre. A chaque fois, elles expliquaient avoir fait partie d’un groupe de fans ayant eu l’opportunité de passer une soirée avec Bieber, d’abord lors dans un club ou un restaurant puis ensuite dans des chambres d’hôtels. Des accusations rapidement démenties par le principal intéressé, qui a notamment fourni des preuves pour justifier ce qu’il affirmait et donc se dédouaner, tout en promettant une plainte rapide.

À LIRE AUSSI: Justin Bieber accusé de viols par 2 femmes, il se défend

Bieber réclame 20 millions de dollars

Une menace qu’il a mis à exécution ce jeudi en déposant donc plainte comme le confirme The Blast, qui s’est procuré certains documents officiels dans lesquels l’avocat du chanteur canadien assure que son client est tout simplement victime d’une tentative de lui nuire : “(Elles ont) comploté frauduleusement afin d’avoir de l’attention et de la gloire en postant de façon éhontée des accusations diffamantes, méprisables, et fabriquées de toutes pièces au sujet de Justin Bieber impliqué dans des agressions sexuelles” avant d’enchaîner : “Il est extrêmement clair que ces deux individus essaient de capitaliser sur le climat de peur qui règne en ce moment dans l’industrie du divertissement”. Justin Bieber réclame ainsi 20 millions de dollars à ses accusatrices, une requête qu’il justifie donc par la mauvaise image générée par la diffusion de ces témoignages.