Le rappeur de Saint Louis, Huey a perdu la vie, ce jeudi 25 juin, après s’être fait tirer dessus à Kinloch dans l’Etat du Missouri.

La série noire des rappeurs tués par balles depuis le début de l’année sur le continent nord-américain se poursuit : après Kiing Shooter, Houdini, Nick Blixky, KJ Balla ou encore Tray Savage ce 18 juin, un autre Mc a été victime de la violence dans le rap outre-Atlantique… Agé de 32 ans, Huey a été tué par balles ce 25 juin en bas de chez lui, aux alentours de 23 heures, dans la ville de Kinloch, située non loin de Saint Louis, dans le Missouri. Immédiatement transporté à l’hôpital, le Mc a été déclaré mort peu de temps après son admission, à l’inverse de l’autre victime de la fusillade qui est sorti de l’état critique dans lequel il avait été admis. Selon les enquêteurs, une dizaine de personnes étaient présentes autour de la scène de crime à leur arrivée, mais aucune arrestation n’a pour l’instant été effectuée. Plusieurs personnalités lui ont rendu hommage via les réseaux sociaux. Nelly, également originaire de Saint-Louis, s’est fendu d’un post Instagram avec la mention : “Tu vas nous manquer neveu”, à l’instar de Chingy qui se rappelle entre autres au bon souvenir du défunt. Passé déjà à 2 doigts de la mort lors d’une autre fusillade en mai 2009, Huey laisse derrière lui une petite fille…

View this post on Instagram

So we all from stl and we all had a dream that came true. I remember both @cashkrew_itsheftho and @jkwonjones314 managers would ask me to talk to them cause they wurr a lil wilder than I was but we wurr all young and wurr enjoying ourselves. I did talk to them as hey would listen for the time being hahaha but of course went right back to what we all do when we young HAVE FUN AND DO WHAT WE WANT!😎 I wish Huey was still hurr cause it was to early for him to leave but he didn’t make that decision someone else did and it wasn’t god it was the gunman when he took his life. We all three hung out this night in vegas before and after the performance we did with nelly that night. It was a memorable night and I won’t forget it because it was Stl history and it will forever be

A post shared by Chingy (@chingy) on

 

À LIRE AUSSI: Tray Savage : encore un rappeur abattu à Chicago !

2007, une année dorée

A seulement 17 ans, Lawrence Franks Jr. alias Huey arrivait en bombe sur la scène rap avec Pop, Lock & Drop It, extrait son tout 1er album intitulé Notebook Paper. Ce morceau au style crunk très prononcé se hissait en 6ème position du Billboard Hot 100 en 2007 ainsi qu’à la seconde place du Billboard Hot Rap Songs devant des hit comme Big Things Poppin’ de T.I ou encore We Takin’ Over de Dj Khaled. L’album atteignait, lui, le 26ème rang du Billboard 200. Si ses projets suivants n’ont pas connu le même succès, Huey est également connu pour son beef avec Nelly. Après que ce dernier ait refusé une collaboration, Huey rétorquait avec un diss track baptisé Down, Down, Baby. L’interprète de Dilemma répliquait avec un couplet dans le morceau Cut It Out en compagnie de Pimp C et de Sean Paul. Il n’a pas pour autant manqué de salué sa mémoire, une preuve que Huey demeura à jamais un rappeur qui compte dans sa ville de Saint-Louis…

Huey – Pop, Lock & Drop It :