L’ancien arrière des Cavaliers J.R Smith s’est officiellement engagé avec les Los Angeles Lakers, et ce jusqu’à la fin de la saison. Il retrouvera ainsi son ancien coéquipier, LeBron James.

Après plusieurs jours de pourparlers, les Los Angeles Lakers ont annoncé hier la signature de J.R Smith pour le reste de la saison. Orpheline de Avery Bradley après son refus de jouer en soutien pour raisons personnelles, la franchise californienne réalise, sur le papier, une belle opération en accueillant l’arrière de 34 ans. Libre de tout contrat depuis depuis son départ des Cleveland Cavaliers en Novembre 2018, le fantasque joueur retrouvera ainsi son ancien coéquipier, LeBron James. Ensemble, les 2 hommes ont remporté le championnat NBA en 2016, face aux Golden State Warriors, après avoir été mené 3-1 dans la série. Le zénith d’une carrière marquée par de nombreux moments forts, aussi bien sur le terrain qu’en dehors…

J.R. Smith, un personnage à part

Peu de joueurs dans le paysage du basket américain peuvent se targuer d’être aussi flamboyant que J.R Smith. Né Earl Joseph Smith III, il n’est surnommé pas Swish par hasard. L’ancien joueur des Cavs est un scoreur intrépide, spontané et instinctif. Tant de qualités qui font de lui un joueur on ne peut plus atypique en NBA. Tantôt génie, tantôt irritant, il est très souvent considéré comme un joueur instable. Il faut dire que la fameuse séquence du Game 1 des finales NBA 2018 ne l’aura pas aidé à s’affranchir de cette réputation. Régulièrement tourné en dérision pour son côté “perché” et son passif avec l’alcool, J.R. avait à nouveau fait le buzz, en mai 2020, lorsqu’il a passé à tabac un jeune vandale qui s’en était pris à sa voiture en marge d’une manifestation. Sous la tunique pourpre et or des Lakers, l’ancien Knick aura l’opportunité remettre les pendules à l’heure et de, peut-être, remporter la 2ème bague de champion de sa carrière.