Kanye West a annoncé cette nuit sur Twitter sa candidature aux élections présidentielles américaines de 2020. Le rappeur de Chicago est notamment soutenu par Elon Musk, qu’il a rencontré cette semaine.

Vraie intention ou simple coup de pub ? Quoi qu’il en soit, Kanye West a surpris tout son monde cette nuit en annonçant sur Twitter son désir de se présenter à la prochaine élection présidentielle américaine, qui doit se dérouler le 3 novembre prochain. Une déclaration qui a évidemment provoqué un déferlement de réactions partout à travers le monde, à commencer par Elon Musk, qui a immédiatement déclaré son soutien entier au rappeur et entrepreneur de 43 ans. Ami de Donald Trump mais apparemment un peu en froid avec l’actuel président, Ye avait déjà évoqué ses ambitions politiques mais semblait prêt à soutenir Trump pour un second mandat. Visiblement, la situation sociale actuelle aux Etats-Unis l’a poussé à revenir sur son choix.

“Nous devons maintenant accomplir la promesse de l’Amérique en ayant confiance en Dieu, en unifiant nos visions et en construisant notre avenir. Je suis candidat à la présidence des Etats-Unis !”

Un défi extrêmement compliqué

Si la popularité de Kanye West n’est évidemment pas à démontrer, il semble quasi-impossible qu’il parvienne, si son idée est sérieuse, à devancer les Démocrates de Joe Biden ou les Républicains de Trump. Néanmoins, il pourrait venir à peser s’il parvient à générer l’engouement d’une partie de la population et ainsi s’allier à l’un des 2 candidats contre certaines responsabilités. Reste désormais à savoir ce que proposera Kanye dans son programme, lui qui a largement soutenu Donald Trump mais a dans le passé évoqué son souhait de voir appliquer une politique sociale forte. Les prochains mois s’annoncent en tout cas particulièrement folkloriques…