Tandis que le rappeur est incarcéré depuis janvier 2019, l’avocate de MHD Elise Arfi va plaider ce mardi sa remise en liberté et son placement sous contrôle judiciaire.

Enfin une bonne nouvelle pour MHD ? Incarcéré depuis 1 an et demi à la Prison de la Santé pour sa supposée participation en juillet 2018 à un règlement de compte mortel sur fond de guerres de quartiers ayant coûté la vie à un jeune homme, Loic K., âgé de 23 ans, le Prince de l’Afro-Trap est toujours en attente d’une date pour son procès. Et s’il a cru pouvoir retrouver un peu de liberté il y a quelques semaines alors qu’il venait de contracter le Covid-19, la justice avait finalement rejeté une fois de plus sa demande de libération. Désormais défendu par Eric Dupont-Moretti et Elise Arfi, MHD, de son vrai nom Mohamed Sylla, va une nouvelle fois tenter de sortir de prison puisque son avocate va plaider ce mardi devant le juge des libertés et de la détention la remise en liberté sous contrôle judiciaire du rappeur parisien de 25 ans.

À LIRE AUSSI: MHD testé positif au Covid-19 en prison !

Il clame encore et toujours son innocence

Dénoncé par des voisins ayant assisté à la mort du jeune Loic, heurté par la Mercedes du rappeur et poignardé à 22 reprises, MHD n’a jamais cessé de clamer son innocence, expliquant qu’il prêtait régulièrement son véhicule et que la teinture blonde et le survêtement qui a permis à la police de l’identifier était commune à cette époque. Des arguments que la justice n’entend visiblement pas de cette oreille, préférant conserver MHD dans ses cellules. La donne pourrait néanmoins être modifiée grâce à son nouveau duo d’avocat, à commence par un Eric Dupont-Moretti qui figure parmi les meilleurs spécialistes des acquittements…