Dans un morceau leaké ce week-end et qui aurait normalement dû se trouver sur l’album posthume de Pop Smoke sorti vendredi, Pusha-T s’en serait pris à Drake, avec qui il est en conflit depuis plusieurs années.

Ce vendredi, le rap américain était en émoi après la sortie de Shoot for the Stars, Aim for the Moonle 1er album posthume de Pop Smoke produit notamment par 50 Cent. Un opus encensé aussi bien par les observateurs que les auditeurs, qui explorent de très nombreux univers musicaux et contient beaucoup de collaborations, de Fifty en personne à Future en passant par Lil Baby, Quavo, Dababy ou Roddy Ricch. Néanmoins, à cause d’un problème technique, certains, qui avaient enregistré un morceau pour le projet, n’apparaîtront que dans une Version Deluxe déjà en développement et qui pourrait être disponible dans les prochaines semaines. C’est notamment le cas de Pusha-T, Young Thug et Gunna, qui avaient collaboré afin de participer au projet. Néanmoins, certains internautes sont parvenus à mettre la main sur le morceau et il semblerait que le boss du label GOOD Music ait décidé de continuer à s’en prendre au Champagne Papi…

À LIRE AUSSI: Pop Smoke : son album posthume est disponible [Sons]

Les menaces de Drake font bien rire Pusha-T

Plus de 2 ans après The Story of Adidon dans lequel il révélait l’existence d’un enfant caché de Drake, Pusha-T n’a pas l’intention de tirer un trait sur cette histoire. Dans son couplet, il se moque ainsi des quelques menaces qu’avait proféré Drake à son égard et fait référence à un incident durant lequel un fan avait voulu agressé Drake pendant un concert (“You know reality bites / It’s chess not checkers /T hose empty threats only sound good on your records / If the patois is not followed by blocka / It’s like marked for death Screwface, without the choppa / Let ’em rush the stage when you made like Sinatra”). Des propos qui ont évidemment agité les réseaux sociaux et font dire à Steven Victor, boss du label de Pop Smoke, que Thugga et Gunna seraient bien présents sur la prochaine version, sans toutefois évoquer le nom de Pusha. Pas sûr que le couplet de ce dernier sorte un jour, donc…