Plusieurs fusillades ont éclaté dans les rues d’Atlanta à l’occasion de la fête nationale américaine, le 4 juillet. On déplore un bilan total de 31 victimes, dont 5 sont mortes.

Touchée par la mort de Rayshard Brooks en juin dernier, la ville d’Atlanta a été, lors de l’Independance Day, le théâtre de plusieurs fusillades qui ont fait au total 5 morts, dont celui de Secoriea Turner. La jeune afro-américaine de 8 ans a été tué alors qu’elle était en voiture avec sa mère et un ami de la famille. Confronté à un groupé armé à l’entrée d’un parking, le véhicule a été pris pour cible par l’un des individus, selon un sergent de police. Touché, l’enfant sera immédiatement transportée à l’hôpital mais va finalement succomber à ses blessures. La triste coïncidence réside dans le fait que Secoriea Turner a été tué à quelques encablures seulement du restaurant Wendy’s, là même où Rayshard Brooks fut assassiné par un officier de police. Au cours d’une conférence de presse qu’elle a tenu ce lundi, la maire d’Atlanta Keisha Lance Bottoms n’a pas caché son ras-le-bol quant à la violence qui règne dans sa ville : “Les choses doivent changer. La réforme policière en fait partie mais nous devons aussi faire bouger les choses dans nos propres communautés”. Les parents de la victime ont également demandé l’aide des habitants de la ville afin de retrouver les responsables du meurtre de leur fille. La police offre d’ailleurs une récompense de 10 000 dollars en contre-partie d’informations clés pour l’enquête.

Une fête qui s’est transformée en drame

Normalement signe d’union et célébration, ce 4 juillet aura plus que jamais mis en lumière le climat hostile qui règne aux Etats-Unis, et dans la capitale de l’Etat de Géorgie plus précisément. Une autre fusillade a par exemple éclaté lors d’un autrant rassemblement, célébrant toujours l’Independance Day. La situation a dégénéré lorsqu’un véhicule en plein drift a percuté une autre personne. Le feu a alors subitement été ouvert, provoquant la mort de 2 personnes. Bref, cette fête nationale sera à oublier pour les habitants de ATL…