Le jeune prodige allemand du Bayer Leverkusen aurait fait part à son club de sa volonté de rejoindre Chelsea cet été.

C’est peut-être le début d’un long feuilleton estival. Courtisé par de nombreux grands clubs européens tels que le Bayern Munich ou le Real Madrid, le meneur de jeu du Bayer Leverkusen, Kai Havertz, aurait annoncé à son club son envie d’évoluer sous les couleurs de Chelsea. Révélée par l’hebdomadaire allemand Sport Bild, cette information vient donc confirmer la tendance de ces dernières semaines qui plaçait le club londonien comme l’un des grands favoris pour s’attacher les services du prodige de 21 ans. Bien que Leverkusen n’ait pas accroché de place en Ligue des Champions, le meneur de jeu à la patte gauche de velours a éblouit la Bundesliga et l’Europe du foot de sa classe, tout en inscrivant 17 buts et en délivrant 9 passes décisives en 43 matchs cette saison. Sous contrat avec le Bayer jusqu’en 2022, le natif de Aix-la-Chapelle semble donc plus que jamais décidé à rejoindre une grosse pointure du football européen.

Kai Havertz dans ses oeuvres:

Un avenir radieux pour Chelsea ?

3ème de Premier League après 34 journées, le Chelsea de Frank Lampard réalise une saison plus qu’intéressante tant au niveau comptable qu’en terme de jeu pratiqué. Orphelin d’Eden Hazard, parti l’an dernier au Real Madrid, les Bleus s’en remettent notamment à leurs jeunes prodiges Tammy Abraham, Mason Mount et Christian Pulisic pour glaner de précieux succès et se positionner comme un candidat sérieux au Big Four, synonyme de qualification en Ligue des Champuins. Jeunesse et fraîcheur sont bien les maîtres-mots de ce Chelsea version 2019-2020 qui a également fait preuve d’un flair exceptionnel sur le marché des transferts en vue de la saison prochaine. Dès février, les Blues se sont attachés les services de l’international marocain Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam) contre la somme de 40 millions d’euros.En juin dernier, le club officialisait un accord avec le RB Leipzig pour le transfert du buteur allemand de 24 ans, Timo Werner. En pôle position pour enrôler Kai Havertz, le vainqueur de l’édition 2012 de la Champions League devra tout de même débourser environ 90 millions d’euros pour se mettre d’accord avec le Bayer Leverkusen. Une chose est sûre, Chelsea est bien décidé à s’installer de nouveau sur le toit de l’Europe, et ce pour de longues années…