Le jeu de Naughty Dog sorti le 19 juin cartonne, mais malgré la frénésie, l’équipe qui l’a conçu se fait menacer de mort sur les réseaux sociaux. Explications…

La suite de The last of Us, sorti sur en exclusivité sur PlayStation 4 le 19 juin, était très attendu par les gamers qui lui ont bien rendus avec des chiffres de ventes impressionnants : 4 millions en seulement 4 jours ! Si les critiques du jeu sont plutôt positives, les fans eux ne semblent pas tous d’accord sur le sujet et certains (une minorité, heureusement) sont même allés jusqu’à envoyer des menaces de mort à l’équipe créative du jeu. Ils seraient apparemment déçus du scénario et se sont exprimés sur les réseaux sociaux laissant des messages haineux, des insultes ou encore des remarques homophobes.

Ces messages visent principalement Laura Bailey, qui prête sa voix au personnage d’Abby, et à qui l’on doit également la voix de La Veuve Noire dans de nombreux projets Marvel. Elle a ainsi répertorié certains messages qu’elle avait reçus dans un post Twitter. La principale raison de ces propos malintentionnées : l’orientation sexuelle de son personnage ! On peut donc lire des messages très virulents comme : “Je vais trouver où tu habites et je vais te massacrer pour ce que tu as fait à […], retiens bien mes mots.” Ou encore “J’espère que tes parents vont mourir d’un cancer pour avoir tué mes […] Je vais te trouver et je vais tuer tes enfants pour ça, bouge pas.”  

Des condamnations de Naughty Dog

Le vice président de Naughty Dog, Neil Druckmann, n’a pas tardé à réagir de la même manière que Laura Bailey en postant des exemples des messages que ses équipes ont reçus. Il écrivait à ce propos : “Vous pouvez aimer ou détester le jeu et partager vos pensées. Malheureusement, je reçois trop de messages vils, odieux et violents. En voici une poignée : mention d’avertissement : transphobes, homophobes, antisémites…”

Egalement sur Twitter, le studio a condamné les messages haineux destinés à son équipe de développement en postant : “Bien que nous soyons ouverts aux discussions et critiques, nous condamnons avec fermeté toute forme de menaces à l’encontre de notre équipe et casting. Leur sécurité est pour nous primordiale, mais nous devons discuter ensemble pour mettre fin à ce genre de comportement et maintenir une discussion constructive et attentive”.