Très discret dans les médias depuis plusieurs années, Barack Adama continue son épopée solo et livrait il y a quelques jours le 3ème volet de sa série de EP’s, Libertad. L’occasion de faire le point avec lui sur son parcours unique.

Pilier fondateur de Sexion d’Assaut, Barack Adama a longtemps patienté avant de se lancer dans une carrière solo. Après 2 projets sortis avec son ancien label, Wati B, en janvier puis juillet 2017, Propagande Saison 1 et 2, le Mc est revenu en force cette année avec une série de 3 EP’s en 3 chapitres (et des feats comme Gims, Lefa, Maska, Tayc, Hiro…) : Libertad. Aujourd’hui producteur à la tête de son label H24 sur lequel il a notamment signé Tayc, Barack ouvre un nouveau chapitre de son aventure en solo. L’occasion pour RAPRNB de faire le point sur son parcours si singulier dans notre interview : Le jour où…

Barack Adama – Lib3rtad :

À LIRE AUSSI: Sexion d’Assaut : le groupe de Bériz est de retour sur Instagram !

Le jour où…

Membre fondateur et rouage essentiel de la machine Sexion d’Assaut, Adama se remémore le jour où il a rencontré Maska pour la 1ère fois, puis Lefa, les 2 autres Mc’s qui formeront avec lui le noyau dur de ce qui sera d’abord le collectif puis, par la force des choses, le groupe Sexion d’Assaut. Ensemble, les membres de l’équipe (qui préparent leur retour en groupe avec le fameux Retour de rois) ont su transformer un quotidien d’errance et de galères en une musique à la signature singulière qui s’est écoulée à des milliers d’albums. Bavaroti s’exprime aussi sur l’après, cette période plus tumultueuse qui suivra le succès de leur album L’Apogée et la tournée, qui marquera chez lui l’envie de se mettre en retrait du rap game. Enfin, A.D se confie sur ses nouvelles casquettes, celle de ghostwriter mais aussi celle de producteur. A la tête de son label H24, il développe aujourd’hui la carrière de plusieurs artistes aux sensibilités différentes (Tayc, Océvne et Megaski). Il évoque sans détour la période compliquée qu’il a traversée en 2018 alors qu’il était sans label et le rôle que Gims a joué à ce moment, ainsi que son choix artistique de se tourner plus vers le chant que le rap…

Barack Adama – Le jour où :