Sans vraiment prévenir, Booba a sorti le morceau Dolce Vita en hommage à George Floyd, et en a profité pour glisser une petite punchline à l’attention d’Angèle…

C’est sur son compte Instagram  que le boss du 92i a annoncé la sortie de son nouveau titre, l’inédit Dolce Vita, seulement quelques heures avant sa sortie… normal ! Il publiait la cover de son nouveau morceau : une photo de Georges Floyd, tué par un policier le 26 mai à Minneapolis déclenchant ainsi une vague de protestation dans le monde entier. Une post sobre, mais un titre fort et poignant, qui renoue avec le rap conscient, qui prend à contre pied le sens premier de l’expression, et dénonce les brutalités policières, cause contre laquelle Booba avait beaucoup sensibilisé sur ses réseaux sociaux et dont il faisait également référence dans son dernier titre Jauné en feat avec Zed. Le rappeur s’exprime avec émotion sur un refrain saisissant : “Le genou sur la ge-gor, j’avais pas les mots/Pourquoi tu hausses le ton ? T’as dû oublier à qui tu parlais (à qui tu parlais)/Un négro de plus est un négro de trop”. Le titre fait également référence à l’épidémie du Covid-19 : “Covid-19 est arrivé, j’n’ai plus que ma feuille et mon crayon. Je n’vois pas le bout du tunnel, j’en aperçois quelques rayons, une période inédite qui en a inspiré plus d’un…

View this post on Instagram

#Dolcevita disponible à minuit 🏴‍☠️

A post shared by boobaofficial (@boobaofficial) on

Booba – Dolce Vita :

Une petite pique à Angèle

Parmi ce cocktail d’actualité, le rappeur a glissé une petite punchline à la chanteuse belge Angèle. Dans son 2ème couplet, il lance : “Enlève tout, j’m’en fous de la dentelle, balance ton misogyne à Angèle”. Il est vrai qu’à travers son titre anti-sexite Balance Ton Quoi, la chanteuse est devenue une véritable figure du féminisme. Elle n’a jamais caché son engagement, et avait préalablement parlé du rap game, lui reprochant ses phases sur les femmes quand elle chantait : J’ai vu qu’le rap est à la mode… Et qu’il marche mieux quand il est sale” . L’artiste originaire de d’Uccle avait d’ailleurs récemment exprimé son désaccord quant à la nomination de Gerald Darmanin, accusé de viol et d’abus de confiance. Ce n’est pas la 1ère fois que Kopp s’en prend à la sœur de Roméo-Elvis, puisqu’en 2019 il avait poussé un coup de gueule contre les radios françaises et critiqué leur manque de diversité : “C’est quand même grave d’occuper (monopoliser) le top, d’être les plus gros vendeurs de disques en France et de n’être joués sur aucune des plus grosses radios de France. Par contre je suis sur que Angèle est jouée partout. Aaahh la France… on l’aime quand même”. S’en était suivi un petit clash, spécialité du rappeur, mais qui n’a pas eu de  suite. Cette nouvelle attaque à la chanteuse, désignée comme une des personnalités préférée des français ne plaît pas à tout le monde et les internautes n’ont pas manqué de s’exprimer sur Twitter.