Alors qu’il avait annoncé son intention de se présenter à la prochaine élection présidentielle américaine, Kanye West va finalement se retirer, faute de soutiens.

En annonçant il y a moins de 2 semaines son souhait de se présenter à la prochaine élection présidentielle américaine qui aura lieu à la fin de l’année, Kanye West avait une nouvelle fois surpris son monde. Car si le rappeur et entrepreneur natif de Chicago avait déjà évoqué son désir de s’impliquer en politique dans les années à venir, il avait affirmé qu’il envisageait une candidature pour 2024. Autant dire que cette annonce anticipée avait eu de quoi interroger, et ce malgré les encouragement de Donald Trump et les 1ères propositions qu’il avait formulé lors d’une longue interview accordée à ForbesParmi celles-ci, il avait dévoilé ses positions contre l’avortement mais aussi la vaccination, en accord avec “les paroles de la Bible”.

À LIRE AUSSI: Kanye West révèle ses positions anti-avortement

La fin du rêve

Malheureusement, s’il aurait pu imaginer un engouement important autour de sa campagne, Kanye West a pu constater que les premiers sondages ne lui étaient pas vraiment favorables puisqu’il était crédité de 2%. Ajouté à cela un manque de signatures lui permettant de se présenter avec son propre parti, et Steve Kramer, membre de son équipe de campagne, a confirmé à plusieurs médias que Kanye allait bel et bien se retirer de la campagne. Un 1er essai peu concluant mais qui s’explique aussi bien par ses prises de positions forcément très contestées que par son annonce tardive. Finalement, Donald Trump, qui l’avait encouragé et avait expliqué qu’il s’agirait d’une façon de commencer à se former au monde de la politique, avait sans doute vu juste pour Kanye, qui tentera à nouveau probablement sa chance dans 4 ans.

À LIRE AUSSI: Kanye West annonce sa candidature à l’élection présidentielle américaine