Des hackeurs sont parvenus à pirater les comptes Twitter de nombreuses personnalités et d’entreprises, de Barack Obama à Elon Musk en passant par Apple et Uber. Une action qui leur a permis de récupérer plus de 100 000 dollars en Bitcoin.

C’est un piratage sans précédent qu’a connu cette nuit le 3ème réseau social le plus utilisé à travers le monde. Dès ce mercredi 15 juillet au soir, les comptes de nombreuses personnalités mais aussi de grosses entreprises ont été hackés afin de promouvoir une escroquerie aux cryptomonnaies. Parmi les victimes, Barack Obama, Jeff Bezos, Joe Biden, Bill Gates, Elon Musk, Coca-Cola, Apple ou encore Uber, ont permis aux pirates de relayer un message appelant les internautes à effectuer une manœuvre afin d’envoyer des Bitcoins à une adresse, et en leur promettant de récupérer le double dans la foulée. Une arnaque – évidemment – qui leur a néanmoins permis d’engranger près de 100 000 dollars, et a provoqué de très nombreuses réactions dans la foulée. De son côté, Twitter a d’abord évoqué un incident de sécurité avant d’en dire plus peu de temps après, expliquant avoir été victime d’une “attaque coordonnée d’ingénierie sociale” qui a visé “avec succès certains de nos employés qui disposent d’accès à nos outils internes”.

Une faille inquiétante

Si comme tous les réseaux sociaux, Twitter avait déjà subi des attaques dans le passé, celle-ci semble être d’une autre ampleur et peut légitimement inquiéter aussi bien les personnalités que les anonymes, puisqu’il n’existe aucun système de codage pour les messages privés. A 3 mois de la campagne présidentielle américaine, dans laquelle les questions de cyber-sécurité vont à coup sûr être évoquées, cet incident pourrait évidemment donner des idées à certains qui chercheront à s’immiscer dans la lutte annoncée entre Trump et Biden. Autant dire que Twitter va devoir rapidement prendre des mesures afin d’assurer la sécurité (et la pérénnité) de son réseau et des milliards de donnés qu’il contient…