Pour la 2ème fois en moins d’une semaine, Patrice Quarteron a encore été placé en garde à vue ce week-end. La police lui reprochait des menaces proférées sur son compte Facebook à l’encontre du commissaire de police d’Evry.

Déjà dans l’actualité la semaine dernière après avoir été placé quelques heures en garde à vue au commissariat d’Evry (91), Patrice Quarteron a récidivé. Le combattant de 41 ans, qui reprochait aux enquêteurs le manque d’avancée dans l’enquête sur les tirs devant son domicile de Corbeil-Essonnes (91), avait ainsi largement invectivé les agents pendant qu’il se trouvait en live sur Facebook. Et s’il n’avait pas eu de réponses lors de son passage, Quarteron a de nouveau utilisé son réseau social afin de s’adresser au commissaire de police d’Evry, publiant son nom et sa photo accompagnée d’une petite phrase, “Tu vas te souvenir de moi toute ta vie. Sache que tu vas me respecter”.

À LIRE AUSSI: Patrice Quarteron placé en garde à vue pour menaces contre les policiers

Des menaces répétées

Cette fois, c’est au commissariat de Massy que Quarteron a dû s’expliquer pour cette petite phrase, qualifiée d’outrage à personne dépositaire de l’autorité publique”. Rien n’indique cependant que des poursuites aient été engagées contre le champion de muay-thaï, qui a rapidement pu retrouver son domicile. Ce dimanche, il publiait en effet une vidéo de remerciements contre un équipage de la BAC qui est intervenu devant chez lui afin d’appréhender 2 hommes au comportement suspect. Il affirme également soutenir la police “quoi qu’il arrive”, une position qui a interpellé certains internautes alors même qu’il a insulté et provoqué à plusieurs reprises d’autres agents quelques heures avant…

À part ta mère ou ton père il n’y a personne qui va risquer sa vie pour toi
Je soutiendrai la police quoi qu’il arrive jusqu’à la mort
Merci pour votre intervention

Publiée par Patrice Quarteron sur Dimanche 19 juillet 2020