D’après de nombreux médias américains, les proches de Kanye West, Kim Kardashian en tête, seraient très inquiets pour la santé mental du rappeur, entrepreneur et désormais candidat à l’élection présidentielle américaine. Kanye West a d’ailleurs accusé son épouse de pouvoir le faire interner cette nuit sur Twitter.

En proie depuis plusieurs années à des troubles psychologiques, Kanye West n’a clairement pas rassuré l’opinion publique ce dimanche, à l’occasion de son 1er meeting de campagne. Présent devant la foule à Charleston, en Caroline du Sud, Yé a notamment tenu des propos très controversés au sujet de Harriet Tubman, figure majeure de l’abolitionnisme aux Etats-Unis, dont il a affirmé qu’elle n’avait fait que “libérer des esclaves pour les faire travailler pour d’autres blancs”. Il a également éclaté en sanglots au moment d’évoquer l’avortement, expliquant que son père avait “voulu le tuer” quand sa mère était enceinte et qu’il avait lui-même “voulu tuer” sa fille North quand il avait appris la grossesse de son épouse Kim Kardashian. Une façon pour lui de justifier ses positions contre l’avortement ainsi que contre la vaccination, qu’il avait évoqué il y a peu dans un entretien avec Forbes.

À LIRE AUSSI: Kanye West finit en larmes lors de son 1er meeting de campagne

Ses proches veulent le faire hospitaliser, Kanye s’en prend à Kim K

D’après TMZ, repris très rapidement par de nombreux médias, ce meeting aurait poussé Kim Kardashian et les proches de Kanye à vouloir l’aider, notamment grâce à l’appui de médecins spécialisés. D’après eux, Kanye traverserait un épisode bipolaire violent, mais refuserait de recevoir les traitements adéquats. Une situation que ne semble pas apprécier le rappeur, qui s’est une nouvelle fois fendu de tweets très particuliers cette nuit, affirmant notamment que la chaîne NBC était responsable de l’incarcération de Bill Cosby. S’il a également confirmé l’arrivée d’un nouvel album ce vendredi, Kanye a surtout affirmé que son épouse tentait de le faire hospitaliser sans son accord, avant de s’en prendre à la mère de son épouse qu’il accuse d’avoir manipuler sa fille. Des messages pour la plupart effacés ce matin mais qui témoigne de l’état très particulier d’un Kanye West qui inquiète, encore et toujours…