Alors qu’il est top des charts avec son single Rockstar, DaBaby s’est livré sur les problèmes rencontrés avec la Covid-19…

Malgré la pandémie du Coronavirus (qui est loin d’être terminée) et les violences policières qui ont entraîné des tensions sociales aux Etats-Unis, l’année 2020 aura tout de même réussi à DaBaby. A 28 ans, le rappeur de Cleveland a pu dévoiler son nouvel album Blame it on Baby cette année, et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est un carton. 30 minutes après sa sortie, l’album avait déjà comptabilisé plus de 25 millions de streams sur les plateformes de streaming. Son single Rockstar en featuring avec Roddy Ricch est aussi la preuve que cette année lui réussit, le titre s’est placé depuis plusieurs semaines en tête du Billboard Hot 100. Mais si son 3ème opus studio est un succès, DaBaby a tenu à expliquer en interview, les galères qu’il a rencontré dans sa carrière, notamment à cause de la pandémie actuelle qui affecte encore terriblement les States. Le pays de l’Oncle Sam qui s’était déconfiné il y a quelques semaines, doit faire machine arrière. 

dabb

À LIRE AUSSI: DaBaby poursuivi pour l’agression d’un conducteur à Las Vegas [Vidéo]

Une perte de plusieurs millions de dollars

Le rappeur s’est entretenu avec le Billboard pour une interview durant laquelle il explique avoir perdu plusieurs millions de dollars à cause de la pandémie actuelle, sans pour autant être traumatisé. DaBaby explique comment la Covid-19 a affecté sa carrière, et ses finances, sachant que le confinement a été instauré quelques jours avant sa tournée. Comme de nombreux artistes, le manque a gagné vient en grande partie de l’impossibilité de donner des concerts ou d’assurer les tournées, les salles de concerts, stades, et tous les lieux de rassemblement ayant été fermés pour des raisons de sécurité.L’année que j’ai eue l’année dernière était énorme, j’ai pu faire des arenas J’étais que dans des arenas, que dans des festivals, c’est tout. Donc je pense que pour des artistes qui en sont arrivés à ce point-là, ça va être les derniers à retrouver leur train de vie […] j’ai dû me mettre en tête que je n’allais pas retourner sur scène avant 2021”. Il explique que également que si la scène, et se retrouver devant ses fans, lui manque, il a tout de même trouver un côté positif dans le lockdown : pouvoir passer plus de temps avec sa famille. Enfin, il fait également mention de 50 Cent, grâce à qui il a beaucoup appris en l’observant, et adorerait collaborer avec lui dans le futur. Il évoque aussi les noms de Roddy Ricch et Lil Baby. Des rappeurs qu’il ne les voit pas comme de la concurrence, mais plutôt comme des partenaires, rappelant qu’il a eu l’opportunité de travailler avec les 2.