Ce mercredi 22 juillet a eu lieu un événement plus qu’attendu : le battle de classiques, le fameux Verzuz, entre 2 poids lourds du rap US : Snoop Dogg et DMX…

Ces battles avaient fait le buzz durant le confinement. Depuis, les Verzuz, créés par Swizz Beatz et Timberland, ont la cote. Tout avait commencé par un live sur Instagram avec les 2 producteurs qui se balançaient tour à tour leurs classiques… Mais avec le succès de la formule, de nombreux artistes, de toutes disciplines, rappeurs et beatmakers ou Dj’s se sont affrontés. D’ailleurs, le concept s’est même exporté et a inspiré des français, comme les Sniper qui affrontaient la Fonky Family à travers Sat L’artificier, ou Rohff (et ses hits) qui s’était lancé dans un battle contre Dj First Mike, qui répondait à son adversaire d’un soir avec des incontournables du rap français. Cela avait même donné lieu à une séquence inédite, où le Dj avait balancé à Housni des sons de son ennemi de toujours : Booba. Mais le concept original du Verzuz, dans sa version américaine donc, est désormais en contrat exclusif avec Apple Music qui diffuse gratuitement le show sur sa plateforme (puis en VOD), et ce, depuis ce mercredi en inaugurant ce partenariat avec, comme invités, 2 grands noms du rap US : Snoop Dogg et DMX. Retour en images sur ce Verzuz historique, pour ceux qui l’auraient loupé

À LIRE AUSSI: Diddy et Dr. Dre se préparent-ils pour un battle d’anthologie sur Instagram ? [Vidéo]

Un battle de légende

Ce mercredi 22 juillet, se sont donc affrontés, dans un battle de classiques historique, Calvin Cordozar Broadus, Jr. alias Snoop Doggy Dogg (48 ans) et Earl Simmons a.k.a DMX, surnommé Dark Man X (49 ans). Un affrontement qui aura d’ailleurs duré un peu plus de 2 heures. Durant le show, on découvre les 2 artistes dans un studio, l’un à côté de l’autre, rappant chacun leur tour sur leurs classiques… tout en glissant ici et là quelques freestyles, ou backant son adversaire. On peut ainsi voir Snoop interpréter Gin and JuiceBitch Please ou encore Who am I, esquissant même quelques petits pas de danse dont le fameux C-Walk, quand son adversaire lui, a décidé de kicker sur What’s my name ? Some X Shit ou encore My niggas. Les 2 ont ainsi rappé leurs plus gros succès devant plus de 500 000 spectateurs, en live sur Instagram (et sur Apple Music), dans une ambiance très bonne enfant. Notons que si aucun gagnant n’a été déclaré, laissant le public départagé les 2 protagonistes, DMX a, lui, tenu à rendre hommage à des figures du hip-hop aujourd’hui malheureusement disparus, comme la chanteuse Aaliyah, disparue dans un accident d’avion en 2001, et le rappeur Nate Dogg, décédé en 2011 des séquelles des 2 infarctus cérébraux…