Après plusieurs mois en résidence surveillé, 6ix9ine sera officiellement libéré de ses contraintes judiciaires à partir de ce dimanche.

En près de 2 ans, 6ix9ine sera passé par toutes les émotions. Phénomène du rap américain et vu par certains comme le futur “Roi de New York”, le rappeur aux cheveux multicolores va rapidement déchanter quand, une fois de plus, la police viendra l’arrêter à son domicile en novembre 2018. Sauf que cette fois, il ne sortira pas et sera inculpé dans la foulée pour avoir participé à de nombreuses activités criminelles avec le Nine Trey Blood Gangsta, un gang affilié aux Bloods agissant sur New York. Mais alors qu’il risquait une peine d’environ 47 ans de prison, 6ix9ine va accepter de travailler avec la police, balançant l’intégralité des noms et permettant le démantèlement de son groupe. Une collaboration qui lui permettra de sortir dès le mois d’avril, après 1 an et demi derrière les barreaux.

À LIRE AUSSI: 6ix9ine : de nouveau devant un tribunal pour des affaires de famille…

Libre dès dimanche

Et alors qu’il se trouvait depuis en résidence surveillée, les proches de Tekashi ont confirmé à plusieurs médias américains que celle-ci prendrait bel et bien fin dès ce dimanche 2 août, ce qui signifie qu’il sera désormais libre de ses mouvements et pourra sortir et voyager comme bon lui semble. Evidemment, cette liberté retrouvée aura un coût puisque, afin d’éviter toutes sortes de représailles, 6ix9ine a dû engager une petite armée qui devra assurer sa sécurité, à l’aide notamment de véhicules blindés. Espérons simplement que ses ennemis, toujours plus nombreux, ne parviendront pas à se jouer de cette grosse équipe de protection afin de faire payer à 6ix9ine sa collaboration avec la police dans le sang. Néanmoins, au vue du caractère du rappeur, il y a peu de doutes sur le fait qu’il fera à nouveau des siennes dans les mois à venir…