Pour la grande soirée de reprise de la NBA, les Lakers et le Jazz se sont respectivement imposés face aux Clippers et Pelicans.

C’est une délivrance pour les fans de basketball du monde entier. Après une trêve de plus de 4 mois en raison de l’épidémie du Coronavirus, la NBA a officiellement repris cette nuit dans la désormais fameuse bulle d’Orlando, en plein cœur de Disney World. Une reprise à huis clos largement placée sous le signe du mouvement Black Lives Matter. Ces 3 mots à la résonance sociale très forte figurent, à présent, sur le parquet ainsi que sur des t-shirts noirs qu’ont arborés les joueurs pendant l’hymne américain, et ce en étant à genou, le poing levé pour certains. Plusieurs d’entre eux ont aussi pris la décision d’afficher un message symbolique en lieu et place de leur nom de famille au dos de leur maillot. C’est dans ce contexte pour le moins inédit que le Utah Jazz du français Rudy Gobert et les New Orleans Pelicans de Zion Williamson ont lancé, à minuit et demi heure française, le coup d’envoi de ce “restart”.

Respectivement 4ème et 11ème de la conférence Ouest, les 2 équipes ont offert une rencontre pleine de suspense et de rebondissements. Menant de 12 points à la mi-temps (60-48), la franchise de l’Etat de Louisiane, emmenée notamment par un Brandon Ingram en grande forme (23 points), a fait la course en tête pendant la quasi-totalité de la rencontre, avant de céder lors du 4ème quart-temps pour finalement s’incliner, de justesse, sur le score de 106-104. Une victoire au forceps pour une équipe de Utah qui montre qu’elle dispose d’un effectif riche et profond, comme en atteste les 63 points inscrits par le trio Clarkson-Mitchell-Conley, et l’apport considérable de joueurs tels que Rudy Gobert (14 points), Joe Ingles (13 points) ou encore Royce O’Neale (12 points).

Lakers 2, Clippers 2

Le main-event de cette nuit NBA était bien évidemment l’épisode 4 de la bataille de Los Angeles entre les Lakers et les Clippers. Vainqueurs du dernier affrontement entre les 2 grands favoris pour le titre suprême, les joueurs de la franchise Purple and Gold ont rapidement pris les rênes de cette rencontre en menant de 12 points au terme du 1er quart-temps. Touchés mais pas coulés, les hommes de Doc Rivers s’enhardissent et recollent au score au quart-temps suivant, notamment grâce à une insolente adresse à longue distance (44% sur l’ensemble du match). Mené de 2 petits points au retour des vestiaires, les Clippers démarrent la seconde mi-temps tambour battant en infligeant aux Lakers un cinglant 14-1 qui porte le score à 66-55 en leur faveur. Mais c’était sans compter sur le réveil de Lebron James et de sa bande, déjà très en forme.

Emmené par un Anthony Davis de gala (34 points), le leader de la conférence Ouest reprend le bon bout et renverse la situation à la fin du 3e quart-temps. Les débats sont donc extrêmement serrés en fin de rencontre, au point même que les 2 équipes se retrouvent à 101 partout à 17 secondes de la fin. Moins scoreur qu’à l’accoutumé (16 points), LeBron James finit tout de même par donner, sur le fil, la victoire à son équipe avec un panier à 2 points inscrit en 2 temps. Le duo Leonard-George (58 points)  n’aura pas suffit, les hommes de Frank Vogel glanent leur 2ème succès consécutifs face à leurs rivaux et porte le score à 2 victoires partout entre les 2 franchises sur cette saison régulière.