Chaque semaine, découvrez notre sélection des 5 clips rap et R&B sortis ces derniers jours aux US… Au programme aujourd’hui, on retrouve l’hommage à la culture noire de Beyonce, Shatta Wale et Major Lazer avec Already, la pool-party de Mulatto et Gucci Mane dans Muwop, le vintage Cabin Fever de Jaden, le vulnérable All In de Youngboy NBA et l’émancipation de Queen Naija avec Pack Lite.

  • Beyoncé feat. Shatta Wale & Major Lazer – Already :

Queen B a crée l’événement avec son projet Black is King, son album visuel disponible depuis ce vendredi sur la plateforme Disney +. Décrit par la plateforme et par la chanteuse comme un hommage à la culture afro-américaine, c’est un projet écrit et produit de A à Z par la superstar américaine qui a été offert à ses fans fans. Ce joli long métrage a pour but de mettre en image son dernier album The Lion King : The Gift mais suscite de nombreuses polémiques, les internautes accusant l’artiste de livrer une image édulcorée de l’Afrique. Malgré ces discussions, Beyonce a choisi de livrer le clip d’un extrait de son dernier album, avec Shatta Wale et Major Lazer, afin d’accompagner la sortie du projet, mais aussi la sortie de la version deluxe de l’album The Lion King : The Gift. Le clip d’Already, réalisé par Beyoncé en personne, laisse entrevoir un film esthétique mettant en scène la chanteuse dans des décors toujours plus incroyables et une ode à l’Afrique, le but ultime de ce long métrage.

  • Mulatto feat. Gucci Mane – Muwop :

Voilà encore un talent venu d’Atlanta : la rappeuse Mulatto  s’est associé à Gucci Mane pour livrer l’extrait de sa 1ère mix-tape avec le label RCA Records. Fan de Gucci Mane depuis qu’elle a 10 ans, elle a tenu à lui rendre hommage en intégrant dans son nouveau single un extrait du tube du rappeur de 40 ans Freaky Gurl. Pour aller plus loin, elle a également recréer quelques cover de certains de ses albums qu’elle a posté sur Instagram la semaine dernière. Pour le visuel de cette collaboration entre Mulatto et Gucci Mane, dont la rappeuse doit être fière, les 2 artistes sont mis en scène par le fameux réalisateur Arrad et sont réunis à Miami, dans un manoir en mode pool-party. Accompagnée de son girls band, la rappeuse s’amuse à inverser les codes des vidéos de rap américain. La vidéo se termine sur un hommage à Breonna Taylor, qui a perdu la vie le 13 mars, tuée par des policiers à son domicile.

  • Jaden – Cabin Fever :

Le fils de Will Smith revient sur la scène musicale. Avec le morceau Cabin Fever, il évolue dans un style musical indie et dévoile un extrait du 3ème volume de sa collection The Cool Cafe: Cool Tape qui devrait sortir prochainement. Loin d’être gêné par les récentes polémiques impliquant ses parents, il livre une ode à l’été californien à travers un visuel très vintage. Réalisé par l’artiste lui-même sous le pseudonyme de Wavy Baby, la superstar utilise une ambiance psychédélique en s’inspirant de la crise sanitaire et du confinement. Un visuel feel good où on le voit faire quelques pas de danse, sillonner les routes dans une vielle voiture et demander à son crush de trainer avec lui. Il glisse lui aussi un hommage à Breona Taylor et au mouvement Black Lives Matter, n’oubliant pas le climat sous tension des Etats-Unis.

  • NBA YoungBoy – All In :

Le rappeur de Bâton Rouge continue de livrer les visuels de son dernier projet 38 Baby 2 sorti en Mai. Après le clip de Sticks With Me, Death Enclaimed et de Step on ***, il livre le clip de All In, réalisé par lui-même sous son nom de réalisateur de Rich Porter. Adepte de l’introspection, le rappeur livre des textes personnels, la musique lui servant d’exutoire. Il nous parle de sa carrière et des répercussions de celle-ci sur sa vie personnelle. Entre incrustation de ses tweets et effets spéciaux utilisés comme transition, le visuel nous montre le rappeur de 20 ans accompagné de ses amis et sa famille. Toujours proche des siens, il est loin de faire étalage de sa réussite mais se filme chez lui ou dans la rue, sans fioritures.

  • Queen Naija – Pack Lite :

La chanteuse de RnB Queen Naija revient avec son nouveau single Pack Lite et le clip qui va avec, dirigée par l’ancienne artiste Teyana Taylor qui a gagné le Bet Award 2020 de la réalisatrice de l’année. La chanteuse livre ici un single abouti avec des samples du tube d’Erykah Badu Bag Lady. Ce n’est qu’un avant goût de son prochain album alors qu’elle avait été révélée par la mixtape intitulée Queene Naija en 2018. Depuis, elle continue son ascension et on a notamment pu l’entendre dernièrement dans l’édition deluxe de l’album de Pop Smoke Shoot fo The Stars, Aim for the Moon.  Elle enchaîne les récompenses depuis et a notamment été nommé pour les Bet Award et le Billboard Music Award en 2019. Pour ce visuel, la chanteuse est mise en scène dans l’Atlanta des années 60 avec tous les impératifs sociétaux de cette époque. En couple, elle subit l’infidélité de son partenaire puis on suit l’artiste dans une dynamique d’émancipation où elle finit par chanter sur scène et reconquérir ce dernier.