Alors qu’iil se trouvait à New York, un homme a provoqué et a tenté de s’en prendre à 6ix9ine. Finalement, le rappeur a pu quitter les lieux sans problème.

Définitivement libéré des contraintes judiciaires qui l’empêchaient de quitter son domicile jusqu’au week-end dernier, 6ix9ine n’aura pas tardé à profiter de sa liberté retrouvée pour faire son grand retour dans les rues de sa ville natale, New York. Un come-back qui n’est pas passé inaperçu puisque le rappeur en a profité pour tourner un nouveau clip, Punani, mais aussi pour faire des photos et enregistrer quelques vidéos humoristiques. Un programme bien chargé qu’il a pu réaliser grâce à l’aide d’une équipe de sécurité conséquente veillant à ce qu’il ne soit pas visé par des représailles après sa collaboration fructueuse avec la police. Et justement, cette équipe de choc a sûrement permis à 6ix9ine d’éviter une grosse embrouille ce week-end.

À LIRE AUSSI: 6ix9ine définitivement libre dès ce dimanche !

Une embrouille qui aurait pu dégénérer

Alors qu’il se trouvait à NY et s’apprêtait visiblement à monter dans un véhicule, 6ix9ine a été approché par un jeune homme qui avait visiblement des choses à régler avec lui. Après que ce dernier l’ait provoqué et insulté, il est carrément sorti de sa voiture et a tenté d’approcher le rappeur. C’est alors qu’un membre de la sécurité va tenter de s’interposer et va prendre le téléphone du jeune homme, entraînant une lutte, avant que le reste de la sécurité n’arrive rapidement et mette fin à la dispute. Tandis que le trublion va finalement récupérer son téléphone, plusieurs femmes demandent de ne pas tirer, ce qui semble clairement signifier que des armes avaient été sorties au cas où l’histoire irait plus loin. Si Tekashi s’en est donc sorti sans égratignures, cet évènement lui rappellera sans doute qu’il n’est pas des plus aimés dans sa ville…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

New York City goon almost gets shot after #6ix9ine security team takes his phone for talking sh*t and recording 6ix9ine 😳😳😳

Une publication partagée par DJ Akademiks (@akademiks) le