Le chanteur CeeLo Green s’en ait pris à Nicki Minaj, Cardi B et Megan Thee Stallion dans une nouvelle interview…

L’interprète de Fuck You, véritable hit en 2010, a décidé de s’attaquer aux rappeuses dans une interview qu’il a accordée à Far Out magazine. CeeLo Green parle, de son avis, de la musique “désespérante” qu’on peut retrouver aujourd’hui dans l’industrie de la musique, et il s’interroge même sur la moralité que ces jeunes femmes ont et partagent avec leur public, en évoquant notamment le nom des rappeuses Nicki MinajCardi B ou encore la petite nouvelle Megan Thee Stallion. Selon le crooner soul et R&B, la musique noire américaine telle qu’elle a évoluée, est réellement décevante : “Beaucoup de sons aujourd’hui sont regrettables et décevants, d’un point de vue personnel et moral. Avant, on était assez malin pour avoir des codes sur certaines choses. […] Maintenant, la musique est sans vergogne, c’est de la pure sauvagerie” ! Mais si CeeLo pouvait tout simplement s’arrêter là, il a décidé de remuer le couteau dans la plaie…

À LIRE AUSSI: Cardi B et Megan Thee Stallion font grimper la température avec WAP [Clip]

Nicki Minaj, Cardi B et Megan en ligne de mire

Regrettant la bonne vieille pop, Thomas Callaway (45 ans), de son vrai nom commence par s’attaquer à Miss Petty en expliquant qu’avec la visibilité qu’elle a, ce qu’elle fait est accablant : “Tu as à la tête de ce système une Nicki Minaj, où quelqu’un qui reçoit beaucoup d’éloges : du succès, une visibilité suffisante pour avoir de l’influence. Nicki pourrait être constructive de différentes façons, c’est désespérant”. Il s’est ensuite attaqué à Cardi B et Megan Thee Stallion qui viennent à peine de dévoiler le clip très sexy de WAP, et pour lequel Cardi B subit quelques polémiques malgré son succès. Il explique que les 2 rappeuses font sensiblement la même chose, se mettant dans des positions très explicites, adoptant des comportements provocants et honteux : J’ai compris leur point de vue, celle de la femme indépendante et qui se contrôle […] mais à quel prix ?. Selon lui, ce genre de clips devrait avoir une heure et un lieu de diffusion spécial avec du contenu “pour adulte”. Si les principales concernées n’ont pas répondu, les internautes eux n’ont pas hésité à surligner son hypocrisie. En effet, ce dernier n’est pas non plus un enfant de cœur dans ses chansons et a déjà évoqué à sa façon des thèmes comme le meurtre, le sexe ou encore la drogue…