Pour son 50ème anniversaire, le Paris Saint-Germain a rendez-vous avec l’histoire, ce soir, en quart de finale de Champions League face à l’Atalanta…

Ce 12 août 2020 pourrait être une journée doublement historique pour les parisiens. En plus de fêter les 50 ans de sa création, le Paris Saint-Germain affronte, ce soir, à l’Estadio da Luz de Lisbonne, l’Atalanta Bergame pour une qualification en demi-finale de la Ligue des Champions. Un accomplissement qui serait une grande première depuis l’arrivée des ambitieux qataris à la tête du club en 2011. Pour s’offrir ce cadeau d’anniversaire de prestige, le club compte bien évidemment sur le soutien de ses supporters et appelle, comme à son habitude, à l’union sacrée par l’intermédiaire d’un mini-clip marqué par le slogan “We Are Paris”. Cette détermination a également été affichée de manière claire par Marquinhos lors de la traditionnelle conférence de presse tenue hier, mardi 11 août. “J’aime bien ce genre de match où il faut tout donner, avoir une bonne stratégie, être présent dans le combat. Je pense qu’on est prêt, l’équipe est bien. Il faudra tout faire pour ne pas avoir de regrets. On a 90 minutes pour faire bon match et obtenir un bon résultat. 90 minutes comme des guerriers, 90 minutes pendant lesquelles il faudra tout donner pour gagner et aller en demie”, a déclaré le défenseur international brésilien qui, selon les informations de RMC Sport, devrait évolué au poste de sentinelle, dans un milieu à 3, aux côtés de l’ancien mancunien Ander Herrera et du sénégalais Idrissa Gueye.

Une équipe remaniée

Annoncé forfait après le tacle reçu par le stéphanois Loïc Perrin, le 24 juillet, en finale de la Coupe de France, Kylian Mbappé sera finalement de la partie. Thomas Tuchel a tout de même tenu à mettre fin à toute spéculation quant à une éventuelle titularisation de l’attaquant français. Il sera disponible pour finir le match. Impossible qu’il dispute 90 minutes, a-t-il clarifié, en ajoutant également que l’échéance de ce soir est “un peu tôt” pour Marco Verratti. Victime d’un coup au mollet la semaine dernière à l’entrainement, l’international italien devrait donc déclaré forfait à l’instar de Kurzawa, touché à la cuisse, et Di Maria, suspendu. Affaibli, remanié, le PSG devra plus que jamais compter l’expérience et le talent de ses cadres pour continuer à rêver plus grand…

La composition probable du PSG selon RMC Sport