C’est sur un live Instagram de plus de 2 heures, que la fille de Lauryn Hill, Selah, est revenue sur son traumatisme…

Selah Marley, la fille de Lauryn Hill et Rohan Marley (le fils de Bob Marley) a décidé de prendre la parole sur les réseaux sociaux pour expliquer ce que c’est, non seulement d’être l’enfant d’une célébrité, mais en plus d’avoir un père absent. Agée aujourd’hui de 20 ans, elle a décidé de revenir sur ses années passées, qui selon elle, ont été traumatisantes. “Elle était si en colère. Tellement, tellement, tellement en colère. On ne pouvait limite pas l’approcher, ce n’était pas facile de lui parler, et la moitié du temps, on ne vivait pas avec elle. Je vivais avec mes grands-parents”. Elle a même comparé ses jeunes années à la période de l’esclavage, disant qu’elle se faisait battre comme autrefois. Pour elle, les mentalités devraient évoluer dans la communauté noire, car ça apporte son lot de traumatisme. “C’est fou, je me rejoue ce traumatisme dans ma tête là, pendant que je vous parle. Elle me disait : “va chercher la ceinture”. C’est comme ça que tu sais que tu as des problèmes… C’est comme marcher vers la mort”.

Elle n’en veut pas à sa mère

Mais malgré ce traumatisme, la jeune femme n’en veut pas à sa mère. “Ma mère est une femme merveilleuse, mais elle n’a pas tout bien fait”. Elle essaye notamment de comprendre sa mère, car elle est passée par de nombreuses phases compliquées dans sa vie. Elle a notamment eu 5 enfants avec un homme avec qui elle partage sa vie de de 1996 à 2011, et ça ne se passait pas très bien entre eux (d’ailleurs il n’a pas reconnu le 6ème enfant de Lauryn Hill). Mais pour son plus grand bonheur, elle explique que sa mère a finalement fini par changer : “Elle n’est plus comme ça maintenant. Je suis vraiment fière d’elle”. Elle a ensuite parlé de l’absence de son père, expliquant que ça l’avait énormément affecté et qu’elle a ressenti un vide dans sa vie. Et si elle a utilisé ce live comme une sorte de thérapie, les médias n’ont pas hésité une seule seconde à mettre en lumière le fait que ses parents étaient de mauvais parents, ce que la petite-fille de Bob Marley n’a pas apprécié. Elle a finalement supprimé la vidéo de son live à la demande de son père et posté une nouvelle vidéo pour remettre les choses en ordre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @selah le